mercredi 27 octobre 2021
Accueil | Société | Mouvement « IR GANDA » : «Soit nous consacrons notre dignité dans la défense du terroir, soit nous périssons », prévient Ousmane Issoufi Maïga

Mouvement « IR GANDA » : «Soit nous consacrons notre dignité dans la défense du terroir, soit nous périssons », prévient Ousmane Issoufi Maïga

L’association des Communautés songhay en mouvement «IR GANDA» (notre patrie, en français), a organisé, le samedi dernier, sa première conférence de presse. Il s’agissait d’une rencontre d’information et d’échange avec les membres du mouvement, les partenaires et les Hommes des médias. La rencontre a eu lieu   au siège du mouvement, sis à Baco-Djicoroni ACI. C’était en présence de plusieurs Responsables de l’association dont le Président du mouvement IR GANDA, le Doyen Ousmane Issoufi Maïga ; le Ministre de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, Mohamed El Moctar, et celui de la Justice Garde des Sceaux, Hamidou Younoussa Maïga.

«Soit nous consacrons notre dignité dans la défense du terroir, soit nous périssons », a déclaré le Président du mouvement, Ousmane Issoufi Maïga.  Et d’ajouter qu’ «entre s’unir pour exister en frères et persister dans la désunion et disparaitre comme un feu-follet, IR GANDA a fait son choix, celui de la paix, de l’unité, de la fraternité et de l’entente ». Tel a été les propos d’Ousmane Issoufi Maïga au cours de son intervention à la conférence de presse du samedi 24 février 2018.

Par ses deux phrases porteuses de sens, il a annoncé la vocation de l’association, la mise en place d’un plan d’actions qui se veut réaliste et volontariste.

Lors de la rencontre d’information, il a également fait le bilan des actions menées par l’association portant sur la communication et le développement institutionnel. Des volets qui parlent du lancement des activités datant du 14 octobre 2017 au palais des Sports Salamatou Maïga et la publication de ses Statuts et Règlement intérieur au journal officiel  pour l’obtention du récépissé.

Selon le Président Maïga, cette cérémonie est la suite logique des actions d’animation et de construction de l’association. Elle est aussi un espace d’information et surtout d’échanges entre le Directoire d’IR GANDA et ses membres à la base, mais aussi avec ses partenaires et sympathisants au même titre que la presse nationale et internationale.

Au cours de cette conférence, la situation sécuritaire qui prévaut dans le pays a été évoquée. Pour le Président c’est une situation qui continue d’endeuiller des familles, des fractions, des villages  et des villes contraignant toute tentative de développement. Comme il a dit : « Nul ne peut se prévaloir d’un déplacement, sans rançons, sans pièges mortels pour les militaires comme pour les civils ».

Pour en venir à l’actualité qui est la tenue des élections présidentielles de juillet 2018, Ousmane Issoufi a salué la décision des autorités dans leur volonté de tenir des élections justes, transparentes, libres et à temps échu. Pour cela, il n’a pas manqué l’occasion de lancer un appel  à toutes les autres communautés nationales, à tous les partis politiques, associations et organisations de la société civile de s’impliquer avec conviction dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale et dans la l’organisation des élections générales prévues pour cette année 2018.

Adama A. Haïdara : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Scandale foncier dans la Commune de Zantiébougou: Le Maire Seydou Koné accusé de concussion et de détournement de fonds

  Décidément, les dieux semblent tombés sur le crâne du maire de la Commune Rurale …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils