lundi 17 mai 2021
Accueil | Important | Mort d’hommes à Ménaka : Encore 4 militaires maliens tués dans une attaque terroriste

Mort d’hommes à Ménaka : Encore 4 militaires maliens tués dans une attaque terroriste

Comme presqu’à l’accoutumée, les groupes terroristes qui sévissent dans le nord de ce pays ont encore choisi le week-end pour se faire entendre. Très tôt le samedi matin, autour de 5h 00, ils ont frappé un poste de sécurité de l’armée malienne à Ménaka. Le bilan fait état de 4 militaires tués, tous de la Garde nationale, morts et huit autres grièvement blessés, selon des sources sécuritaires.

«Le samedi matin, vers 5h00, un poste de sécurité de l’armée malienne a été attaqué à Ménaka par des Hommes armés. Quatre de nos militaires ont été tués, l’ennemi a subi des pertes aussi», a déclaré un Haut gradé de l’Armée malienne, cité par l’AFP. Selon la même source, les assaillants, « lourdement armés » ont pris la direction du nord de Ménaka après l’attaque, alors que «l’Armée malienne s’est lancée à leur poursuite ».
Confirmant la nouvelle, un Elu de la Région de Ménaka cité par l’AFP a précisé que la veille de l’attaque, «des mouvements suspects» d’Hommes armés avaient été signalés dans les périphéries de la ville de Ménaka.  Je crois que les assaillants ont eu des complicités. L’attaque a fait quatre morts dans le camp des militaires maliens. Des témoins ont vu aussi au moins deux des assaillants couchés à terre. Mais, on ne sait pas s’ils ont été blessés ou tués», a ajouté l’Elu.

Signalons qu’au cours de la semaine déjà, deux autres attaques ont été perpétrées contre les forces armées et de sécurité maliennes à Tenenkou et à Somadougou. Ces incidents ont provoqué la mort d’un Gendarme et deux autres de ses collègues grièvement blessés.

Le mouvement djihadiste Ançardine a revendiqué la mort du Gendarme malien tué dans une attaque contre un point de contrôle à la ville de Tenenkou. D’autres Gendarmes maliens ont été blessés dans cette attaque survenue «le mercredi 2 février», selon un communiqué d’Ançardine, le mouvement dirigé par Iyad Ag Aly.
Les auteurs de l’attaque qui étaient venus à bord de motos ont pu s’échapper.

Katito WADADA : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Rebondissement dans l’affaire CNPM: Coup médiatique sur fond de manipulation de l’opinion

Diadié Sankaré, l’un des protagonistes de la crise qui ronge le Conseil national du Patronat …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils