jeudi 29 octobre 2020
Accueil | Politique | MOCTAR OUANE A LA PRIMATURE : Un diplomate chevronné précédé d’une très bonne réputation

MOCTAR OUANE A LA PRIMATURE : Un diplomate chevronné précédé d’une très bonne réputation

C’est finalement sur l’ancien ministre des Affaires étrangères, Moctar Ouane, que le choix du président de la transition s’est porté comme Premier ministre. Ce diplomate chevronné doit rapidement former une équipe de mission (25 membres au maximum selon les recommandations des concertations nationales, 10-12 septembre 2020) pour se mettre au travail car les défis sont énormes.

 

Agé de 64 ans (il est né le 11 octobre 1955 à Bidi, commune de Ouenkoro, cercle de Bankass/Mopti), Moctar Ouane a été nommé Premier ministre par le président de la transition, M. Bah N’Daw, le dimanche 27 septembre 2020. Le nouveau chef du gouvernement est titulaire d’une Licence de Droit public, suivie d’une Maîtrise en Relations internationales et Administration publique obtenues à l’Université de Dakar (Sénégal) en 1982. Dix ans plus tard, M. Ouane a poursuivi ses études à l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) de Paris.

De 1995 à 2002, il est nommé Ambassadeur et Représentant permanent de la Mission permanente du Mali auprès des Nations Unies – New York (USA). En 2004, il est appelé à assumer les fonctions de ministre des Affaires Étrangères durant 7 années entre deux mandats du président Amadou Toumani Touré dit ATT. En effet, il a été nommé ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale le 2 mai 2004 dans le gouvernement d’Ousmane Issoufi Maïga. Et il a été reconduit à ce poste par le président Amadou Toumani Touré dans les gouvernements de Modibo Sidibé du 3 octobre 2007 au 9 avril 2009.

Précédemment conseiller diplomatique de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) de 2014 à 2016, Moctar Ouane était le délégué général à la Paix et à la sécurité auprès de l’UEMOA à sa nomination le dimanche 27 septembre 2020.

Le nouveau Premier ministre de la transition est un technocrate hors pair de la diplomatie et des relations internationales notamment pour les questions de paix et de sécurité. Il est réputé être «un cadre compétent et humble, un grand serviteur de l’Etat» qui a été très apprécié par les partenaires du Mali pendant les années passées à la tête de la diplomatie malienne.

Et sa nomination est bien accueillie dans les milieux diplomatiques et politiques. «Sobriété, neutralité et compétences caractérisent Moctar Ouane, le nouveau Premier Ministre de la Transition nommé ce jour (dimanche 27 septembre 2020). C’est un signal positif et encourageant. Je lui souhaite plein succès dans sa haute mission», a commenté M. Aliou Boubacar Diallo, président d’honneur de l’ADP-Maliba sur twitter.

«Le Mali veut envoyer un signal fort à la communauté internationale en désignant, Moctar Ouane, un diplomate de carrière au poste de PM. Il sera certainement chargé de Vendre et d’expliquer aux partenaires extérieurs le Nouveau Maliba», dit un ancien diplomate maghrébin au Mali. Polyglotte parlant couramment l’anglais, le bambara, le peul et le français, ce diplomate chevronné est marié et père de trois enfants.

Et comme l’a souligné l’un de nos intellectuels sur les réseaux sociaux, il faut aller au-delà des félicitations pour sincèrement encourager et soutenir le nouveau Premier ministre. C’est la condition sine qua non pour que «ses compétences reconnues et son profil personnel hétérogènes et profondément africains servent à réunir les Maliens et refonder un pays en miettes».

Moussa Bolly

Malick Diancoumba

Voir aussi

LE M5-RFP FOURBIT SES ARMES : est-ce la fin de la trêve et le début de la nouvelle bataille?

Les leaders du Mouvement du 5 juin Rassemblement des forces Patriotiques étaient en réunion le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils