mardi 6 décembre 2022
Accueil | Société | Magasins pour la vente des produits locaux : Une contribution de l’ONG AGIR à l’autonomisation de la femme malienne

Magasins pour la vente des produits locaux : Une contribution de l’ONG AGIR à l’autonomisation de la femme malienne

Dans le cadre du projet d’appui aux associations féminines pour l’ouverture des magasins spécialisés pour la vente des produits transformés par les femmes, initié par l’ONG AGIR avec l’appui de l’ANPE, la Première Dame, Mme Kéïta Aminata Maïga, a inauguré hier, lundi 31 juillet, journée panafricaine des femmes, le magasin de vente des produits locaux agricoles transformés par les associations des femmes (transformatrices) de la Région de Koulikoro, sis à Kalaban-Coro.

 

Pour faire face à la précarité dans la commercialisation et le stockage des produits agricoles locaux transformés, l’ONG AGIR, en partenariat avec l’ANPE, s’est engagée à appuyer les associations des femmes transformatrices des produits agro-sylvo-pastorales à devenir des micro-entreprises, en finançant des points de vente pour favoriser la promotion de ces produits. L’objectif est d’appuyer l’autonomisation économique des femmes maliennes, en renforçant leurs capacités à développer des activités productives dans les domaines de la transformation et de la commercialisation des produits agricoles.

Les Régions de Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti et le District de Bamako sont les bénéficiaires de ce projet de magasins spécialisés pour la vente des produits transformés par les femmes.

La Présidente de la commission Entreprenariat féminin de l’ONG AGIR, Mme Konaré Nafissatou Guindo, a précisé que le choix des bénéficiaires s’est fait à l’issue des démarches basées sur des critères d’ordre sélectif, associatif et participatif. Selon elle, ce projet va permettre l’ouverture des magasins de vente dans le District de Bamako et les quatre Régions dont le magasin de Koulikoro, situé à Kalaban-Coro, la première étape.

Pour sa part, la Directrice régionale de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille de Koulikoro, Mme Bocoum Awa Guindo dira qu’avec ce magasin implanté à Kalaban-Coro, ce sont 15 associations féminines de sa Région qui vont ainsi bénéficier d’un appui décisif pour la mise en magasin de leurs produits. Elle indique que chaque association est composée d’au moins cent femmes. Pour Mme Bocoum Awa Guindo, cela va créer des emplois et mettre fin aux flux migratoires et à la détresse des femmes.

Le Directeur Général de l’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE), Ibrahim Ag Nock, a salué cette belle initiative de l’ONG AGIR qui, selon lui, permet de résoudre les problèmes d’espaces de vente pour certaines femmes et d’accès pour les clientes à l’ensemble des produits sur place. Le DG de l’ANPE s’est réjoui de ce partenariat avec l’ONG AGIR autour de ce type de projet que son Agence accompagne depuis plus d’une décennie.

Ibrahim Ag Nock rappelle que, de 2010 à nos jours, l’ANPE a formé et inséré sur l’ensemble du territoire national plus de 70 associations et groupements de femmes contribuant à la création de plus de 700 emplois directs.

«Le secteur primaire tel que libellé dans la loi d’Orientation agricole est un instrument qui fédère un ensemble d’activités économiques de l’Agriculture. Chacune de ces activités mobilise une batterie d’acteurs économiques qui créent des emplois, générateurs de revenus. C’est dire que le secteur primaire constitue une véritable mine d’emplois à exploiter. C’est en tenant compte de tout cela que l’ANPE, depuis quelques années déjà, met le cap sur l’autonomisation des femmes», explique le Directeur Général de l’Agence Nationale pour l’Emploi.

Mme Sirébara Fatoumata Diallo, porte-parole des bénéficiaires, a salué cet appui de l’ONG AGIR et a mis l’accent sur la qualité des produits agricoles transformés localement et vendus dans ces magasins.

En initiant ce projet c’est une manière pour la Première Dame Kéïta Aminata Maïga, Présidente de l’ONG AGIR de valoriser davantage la femme malienne et de contribuer à son autonomisation économique.

La cérémonie a été marquée par la visite du magasin, après la coupure du ruban symbolique par l’épouse du Chef de l’Etat.

Salimata Fofana :  LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Interdiction du sachet plastique au Mali: La persistance de la vente cache-t-elle un négoce protégé?

  Sous la table, le boutiquier du coin offre encore un emballage censé prohibé par …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils