jeudi 22 avril 2021
Accueil | Société | Lutte contre les stupéfiants : 20 Briques de chanvre indien saisies dans des cartons de « soumbala »

Lutte contre les stupéfiants : 20 Briques de chanvre indien saisies dans des cartons de « soumbala »

20 Briques de chanvre indien ont été saisies, le lundi dernier, à Ouolofobougou, dans un quartier de la  Commune III du District de Bamako. Selon la police du Vème Arrondissement, la drogue était emballée dans des cartons de condiment «Soumbala». Le convoyeur du produit stupéfiant est en détention au Commissariat de police et les enquêtes sont en cours pour retrouver ses complices et démanteler le réseau. 

Les éléments du Commissariat de police Vème  Arrondissement ont été mis au courant par un des leurs informateurs. Selon eux, le colis composé de  huit cartons de «soumbala» a été déposé dans un magasin à Ouolofobougou sans trop de précisions. Après une descente sur les lieux, les policiers  ont ouvert un premier carton qui contenait quatre briques de chanvre indien. «On s’est dit qu’il faut continuer à vérifier les autres cartons de soumbala restant», dit le Commissaire principal du Ve Arrondissement, Abdrahamane Alassane. Selon lui, après vérification, ils ont découvert, au total, 20 briques de chanvre indien. Les stupéfiants étaient en partance pour le Sénégal. Le Commissaire ajoute également que les trafiquants ont fait recours à cette méthode, le soumbala, dans l’espoir d’échapper au contrôle des appareils et des chiens renifleurs.

Au moment de mettre l’information sur papier, le convoyeur de la drogue était en détention au Commissariat de police. Il devrait être remis aujourd’hui au Tribunal de la Commune IV de Bamako. Ses complices, au nombre de deux, sont toujours recherchés par la Police. Il s’agit de l’auteur principal qui serait à Bamako et le receleur basé au Sénégal.

Adama A. Haïdara : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

DEPIGMENTATION DE LA PEAU: Souffrir pour mieux dégrader sa peau, détériorer sa santé

    Le teint ébène est-il en voie de disparition ? Ce serait trop dire. Mais …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils