dimanche 17 novembre 2019
Accueil | Santé | LUTTE CONTRE LE VIH SIDA : Le projet «Accès Amélioré par inclusion de tous dans la lutte contre le VIH / SIDA au Mali (AAML- Tous VIH/SIDA) », lancé

LUTTE CONTRE LE VIH SIDA : Le projet «Accès Amélioré par inclusion de tous dans la lutte contre le VIH / SIDA au Mali (AAML- Tous VIH/SIDA) », lancé

 

Le jeudi 29 aout dernier, l’hôtel Laïco de l’amitié de Bamako a servi de cadre, pour le lancement officiel du projet AAML. Ladite cérémonie était placée sous la présidence du représentant de monsieur le ministre de la santé, M. Adama B Diakité, conseiller technique. En présence du Secrétaire Exécutif du Haut Conseil National de Lutte contre le Sida, la présidente de RMAP+ et le président du FEMAPH monsieur Moctar Bah.

 

Le projet AAML visant à répondre les problèmes communs tels que les obstacles à l’inclusion qui empêchent l’accès des personnes handicapées aux services VIH initié et négocié en consortium entre la FEMAPH, l’Humanité/ inclusion et le Réseau Malien des Associations des Personnes vivant avec le VIH Sida. Un projet financé par Expertise de France, pour une période de trois ans de (juin 2019 en Mai 2022), avec une somme global de 607, 541 euros. Ce projet a pour objectif de contribuer à l’atteinte des 3×90 par la promotion d’inclusion et d’accès de tous aux services fournis dans la réponse au VIH et le Sida dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et le District de Bamako, d’ici la fin de 2022, a martelé monsieur Bah.

 

En effet, dit-il,  ce projet s’articule  autour de quatre principaux résultats attendus à savoir: Premièrement : L’inclusion des personnes handicapées, l’amélioration et le renforcement des capacités de 44 Organisations de la société civile. Deuxièmement : L’inclusion des personnes handicapées aux actions de plaidoyers. Troisièmement : L’inclusion des personnes handicapées  à travers l’amélioration des structures de santé. Et enfin le quatrième point est la gouvernance interne et la coordination au sein des deux réseaux (FEMAPH et RMAP +) et leurs démembrements qui seront renforcées, avant d’ajouter que La Fédération Malienne des Associations de Personnes Handicapées sera le récipiendaire Principal (PR) des fonds et HI et le RMAP+ seront les partenaires, a-t-il souligné. Le projet sera piloté par un comité de pilotage pour une cohérence nationale, composé des acteurs stratégiques, qui seront réunis une fois par semestre.

 

L’approche nationale a été retenue afin d’améliorer l’inclusion des services VIH pour les personnes handicapées et tous les acteurs internes du projet qui seront impliqués directement ou indirectement dans la mise en œuvre dudit projet, a-t-il affirmé. Avant de mettre en relief les principaux objectifs  spécifiques, qui sont :

 

  • La présentation du projet avec l’ensemble des partenaires clés (HI, FEMAPH, RMAP +), les membres de la plateforme, le HCNLS, les CSLS, le NUD, le CCM, les OPH, les APVVIH, le comité de pilotage, les sportifs, les artistes.

 

  • la création d’une dynamique nationale autour du projet sous le leadership du FEMAPH et des partenaires du projet afin d’apprendre des autres pour une meilleure gestion du projet.

 

  • Recueillir les recommandations des acteurs stratégiques de la réponse nationale en vue d’atteinte des résultats assignés au projet.

 

  • la mise en place d’un comité de pilotage.

 

Les résultats attendus, sont Les objectifs du projet, Une dynamique nationale est engagée autour du projet sous la direction de FEMAPH et des partenaires du projet. Les stratégies seront mise en place pour atteindre les résultats assignés au projet, qui seront évalués avec le comité de pilotage.

 

Daouda Siaka Ballo LE CONFIDENT 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Santé sans tabou: L’anémie, un manque dangereux

  En fait, l’anémieest un problème de santé relativement fréquent qui touche près d’un  quart de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils