lundi 17 mai 2021
Accueil | Santé | Lutte contre le paludisme et les maladies tropicales négligées au Sahel : L’organisation ouest-africaine de la santé à pied d’œuvre
Exif_JPEG_420

Lutte contre le paludisme et les maladies tropicales négligées au Sahel : L’organisation ouest-africaine de la santé à pied d’œuvre

Le Directeur général de l’organisation ouest-africaine de la santé (OOAS), Dr Xavier Crepin, a procédé, le lundi dernier, à l’hôtel Kempeski de Bamako, parallèlement, à l’ouverture des travaux de la revue des programmes de lutte et d’élimination du paludisme dans l’espace CEDEAO, et au lancement officiel de la réunion du comité de pilotage régional du projet paludisme et maladies tropicales négligées au Sahel. C’était en présence du Secrétaire Général du Ministère de la Santé du Mali.

La revue des programmes de lutte et d’élimination du paludisme dans l’espace CEDEAO se tient du 18 au 21 juillet 2016. En effet, la zone CEDEAO se caractérise, entre autres, par des systèmes de santé fragiles, l’émergence ou la réémergence des maladies infectieuses humaines et le fardeau que constitue le paludisme. Elle présente des incidences de paludisme les plus élevées au monde. En plus du Nigéria ayant enregistré plus de taux de décès liés au paludisme, d’autres pays comme le Burkina Faso, le Mali, la Côte-d’Ivoire, le Ghana et le Niger paient un lourd tribut au paludisme. Ainsi, selon le DG de l’OOAS, pour atteindre l’objectif de pré-élimination, comme stipulé dans le plan stratégique régional de la CEDEAO 2016-2020, les pays ouest-africains devront accélérer la mise en œuvre des mesures de lutte contre le paludisme, et rechercher des mesures innovantes axées sur des interventions communautaires locales. A cet effet, durant les quatre jours de travaux, les participants partageront des informations, des expériences et des leçons apprises. Des dispositions qui contribueront à améliorer l’accès aux services de santé à des millions de personnes dans la Région qui n’y ont toujours pas accès avec souvent de très fortes disparités entre zones d’un même pays et/ou entre les pays de la même zone. Dr Xavier Crepin souhaite que la revue soit une opportunité pour le renforcement de la collaboration régionale en matière de santé et en vue d’offrir aux populations locales des services à la hauteur de leurs attentes.

Par ailleurs, à propos du projet lutte contre le paludisme et les maladies tropicales négligées au Sahel, il sera instauré au plan régional et couvrira trois pays sahéliens membres de la CEDEAO dont le Burkina Faso, le Mali et le Niger. Le DG de l’OOAS dira que la finalité recherchée est l’amélioration de l’accès et l’utilisation des services à base communautaire harmonisés pour la prévention et le traitement du paludisme et de certaines maladies tropicales négligées dans les zones transfrontalières des pays bénéficiaires.

Le comité de pilotage dudit projet regroupe toutes les parties prenantes pour assurer, entre autres, une coordination efficace des interventions, un renforcement de la collaboration entre les partenaires et pour promouvoir les solutions durables au contrôle et à l’élimination du paludisme et des maladies tropicales négligées à l’échelle sous-régionale. Pour ce faire, ce premier comité de pilotage s’est fixé comme objectifs prioritaires de: faciliter la maitrise des principaux rôles et responsabilités ; d’examiner et de valider les plans annuels de travail 2016 et les plans de passation des marchés des acteurs de mise en œuvre et d’échanger sur les perspectives.

Faut-il noter que le projet a été financé par la Banque Mondiale à hauteur de plus de 20 millions de dollars US pour une durée de quatre ans. Le lancement aura lieu le mardi 19 juillet 2016, ici à Bamako, sous   la présidence du Premier Ministre malien, Modibo Kéïta.

Oumar Diakité : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Nouvelles mesures contre la flambée de la COVID-19/ Les autorités ferment tous les lieux sauf ceux de culte

À la suite de la réunion extraordinaire du Conseil supérieur de la Défense nationale (CSDN) …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils