mercredi 27 octobre 2021
Accueil | Société | Lutte contre la coupe abusive et l’exportation illicite du bois : Le collectif des menuisiers maliens prêt à marcher

Lutte contre la coupe abusive et l’exportation illicite du bois : Le collectif des menuisiers maliens prêt à marcher

Le mercredi 14 mars 2018, la salle de réunions de l’Assemblée professionnelle des artisans du Mali (APACM) a servi de cadre à une rencontre entre les menuisiers des six 6 communes de Bamako et les Hommes des médias. Il s’agissait pour le Collectif des menuisiers professionnels, de réitérer leur détermination face à la coupe abusive du bois et surtout de l’exportation du bois non transformé du Mali vers la Chine via les ports  autonomes des pays voisins du nôtre. C’était sous l’égide de Diakardia Traoré, Président du Collectif, en présence d’Aboubacar dit Bouagnini Coulibaly et bien d’autres menuisiers et partenaires potentiels. 

Dans sa déclaration liminaire, le Président du Collectif des menuisiers du Mali, Diakardia Traoré du Collectif a fait savoir aux hommes des médias que les travailleurs de bois, surtout les menuisiers, sont de nos jours attristés et impuissants face au phénomène de pillage et d’exportation illégale du bois et surtout du Guenon par des centaines de wagons à destination de la Chine. Ce, malgré toutes les démarches entreprises auprès des autorités compétentes.

Quant au Collectif des artisans de bois, les menuisiers disent garder leur patience jusqu’à la mise en place de la commission proposée par les autorités nationales. Mais Diakardia Traoré, prévient si la mise en place de cette commission retarde encore, le Collectif prendra ses responsabilités pour organiser une marche pacifique. Il précise que les trois membres de la commission des menuisiers sont déjà désignés. Le collectif n’attend que la mise en place de cette commission. Il faut le dire, la mafia dans le domaine, c’est- à-dire le réseau de vente et d’exportation illégale du bois malien a changé de méthodes et de tactiques afin d’enrayer le phénomène  de coupe abusive de bois. L’exportation illégale du bois continue, nonobstant   l’interdiction par un décret interministériel, signé par trois Ministres, à la date du 10 juillet 2014.

Cependant, les autorités aussi estiment de leur côté que cette commission qui comprendra tous ceux qui sont intéressés par le travail du bois doit être ouverte à tous. Car, selon ces autorités, le décret interministériel interdisant l’exportation du bois à l’état brut est très ambigu et trop flou. Donc, c’est un document qui mérite beaucoup d’éclaircissement voire une interprétation. Il faut préciser qu’avec ou sans la commission conçue à cet effet, les menuisiers menacent de marcher pour mettre fin à l’exportation du bois brut non transformé interdit par ledit décret.

Abdoulaye Faman Coulibaly : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Scandale foncier dans la Commune de Zantiébougou: Le Maire Seydou Koné accusé de concussion et de détournement de fonds

  Décidément, les dieux semblent tombés sur le crâne du maire de la Commune Rurale …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils