mercredi 27 octobre 2021
Accueil | Société | Logements sociaux de Sebenincoro-FA BACO : ECOBANK menace d’exproprier 28 bénéficiaires à partir du 11 juin prochain

Logements sociaux de Sebenincoro-FA BACO : ECOBANK menace d’exproprier 28 bénéficiaires à partir du 11 juin prochain

Le  Collectif des bénéficiaires des logements sociaux de Sebenincoro, victime du laxisme de l’Etat et de l’escroquerie pure et simple de la société « FA-BACO », a lancé un cri du cœur par rapport à une expropriation  concernant 28 bénéficiaires de ces logements à partir du 11 juin 2018.  L’information a été donnée, hier, mercredi 23 courant, par les victimes.

 Selon Mandjou Dagno, le Secrétaire Général du Collectif, les 200 bénéficiaires des logements sociaux de Sebenincoro FA-BACO dont 28 aujourd’hui victimes d’escroquerie à grande échelle  de la part de la société FA-BACO ont souscrit et bénéficié dans les règles de l’Art  des logements sociaux en 2008 et  dans le site de Sebenincoro/FA-BACO, ici à Bamako.

Dans le même ordre d’idées, le second conférencier, Cheickna Kamissoko, dira qu’après Onze (11) ans de cotisation régulière sur les 25 ans prévus, voilà que 28 bénéficiaires des logements sociaux du site de Sebenincoro/FA-BACO sont menacés d’expropriation de leurs maisons où ils habitent depuis la signature en 2007/2008 de leur contrat de propriété avec l’OMH (Office Malien de l’Habitat), représentant l’Etat malien.

A son tour, Saramoye Amadou, éclaircit la lanterne des Hommes des médias en ajoutant «qu’à l’origine de ce litige, se trouve la société FA-BACO. C’est elle qui, après avoir construit les dits logements sociaux, a frauduleusement morcelé le titre foncier unique du site pour en multiplier jusqu’à 28 titres qu’elle a mis en garanties à la Banque ECOBANK contre un prêts d’argent. Cela, sans même alerter quiconque  ni se référer aux services compétents de l’Etat malien.

Ainsi, n’ayant pas pu rembourser l’ECOBANK, la société FA-BACO s’est retournée arbitrairement vers les bénéficiaires. Car, l’ECOBANK a automatiquement mis les 28 titres fonciers à la disposition d’un Notaire pour « vente aux enchères et au premier enchérisseur » de ces logements sociaux. Mais, avant de passer à l’exécution, le Notaire a averti les 28 propriétaires de ces logements en leur donnant comme délai le 11 juin pour leurs maisons acquises auprès de l’OMH dont la vente lui a été ordonnée par ECOBANK.

C’est ainsi que le Collectif des logements sociaux de Sebenincoro -FA-BACO, après avoir fait le tour de toutes les  autorités pouvant leur trouver solution à ce problème, ont pris à témoin l’opinion nationale et internationale de cette injustice dont ils sont victimes de façon inadmissible et irresponsable. Affaire à suivre !

Abdoulaye Faman Coulibaly : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Scandale foncier dans la Commune de Zantiébougou: Le Maire Seydou Koné accusé de concussion et de détournement de fonds

  Décidément, les dieux semblent tombés sur le crâne du maire de la Commune Rurale …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils