jeudi 22 octobre 2020
Accueil | Oeil du combattant | Les tracasseries des taxis et SOTRAMA

Les tracasseries des taxis et SOTRAMA

Dans la circulation, dans les centres urbains, surtout à travers la ville de Bamako, les chauffeurs des taxis et minibus (SOTRAMA) pensent que l’usage de la voie publique est à eux seul. Ce, en se disant que la route leur appartient prioritairement. Donc, en ignorant les Droits de tous les autres usagers dont les piétons, les autres automobilistes, les motocyclistes, les tris cyclistes et les charretiers. Voilà une des principales causes des accidents qui augmentent de manière exponentielle avec ses cortèges de mutilations, de mort d’Hommes et de déficience mentale, de traumatisme. Mais le tout à cause du non respect du code de la route, sinon à son mépris. Simplement par ce que ces fameux chauffeurs de taxi et de SOTRAMA abusent de la circulation et des autres usagers. C’est vrai, ils sont les plus nombreux sur les principales artères publiques. Ils sont aussi ceux qui circulent à tous les moments, de jour comme de nuit. Mais cela ne leur donne pas le droit de circuler comme ils veulent en provoquant des accidents çà et là.

Le Fouineur

Rédaction

Voir aussi

L’ŒIL DU MATIN : Haro sur la solidarité vindicative et condescendante de la Cédéao

La Cédéao, ou plus précisément certains présidents des Etats membres de cette structure, ont le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils