vendredi 6 août 2021
Accueil | Politique | Les candidats des cinq listes sur les six de Diola accusent les candidats du RPM

Les candidats des cinq listes sur les six de Diola accusent les candidats du RPM

Dans une déclaration commune, cinq des six listes de candidats aux élections législatives 2020 dans le cercle de Dioila ont dénoncé leur concourant du RPM qui fait usage de trafic d’influence avec les moyens d’état dans une élection législative où les candidats doivent imposer leur programme. 

 

Il s’agit des listes MODEC-URD-ADP-Maliba, ADEMA-MPR-PRVM-MPM-ASMA CEP, APR-CODEM-APM-Maliko, PDES-UDD-PMDS-Mali Emergence-PSP, et la liste RPDM-MDC PSR. Les candidats ont dénoncé la concurrence avec les moyens d’état en pointant du doigt Secrétaire d’État, Mr Adama Sangaré militant RPM.

« Il nous revient de la Secrétaire d’État, Mr Adama Sangaré militant RPM entamera une tournée dans le cercle de Diola dans le cadre de l’exercice de fonction gouvernementale au cours de laquelle il se rendre dès jeudi 5 mars 2020 dans les communes de Kemecafo (dont il est ressortissant), de N’Garadougou et de Kaladougou », ont-ils dénoncé virulemment.

À les en croire, l’exercice de la fonction gouvernementale est une manœuvre pour faire campagne au profit de la liste du RPM avec les ressources publiques à trois jours de l’ouverture de la campagne électorale Le RPM a eu recours à la même manœuvre pour influencer le vote des électeurs pour l’élection du Président de la République en utilisant le ministre de la santé qui est allé distribuer des moyens de transport, des batteries et panneaux solaires dans des centres des centres de santé dans la commune de Massigui.

L’ensemble des candidats des cinq listes ont condamné « cette manœuvre frauduleuse qui n’est rien d’autre que de la corruption électorale avec l’argent public de surcroît » et ont demandé au Secrétaire d’État de sursoir à toute visite de ce genre jusqu’à la fin des élections législatives.

Ils ont par ailleurs demandé à leurs militants et sympathisants et à toutes les personnes qui souhaitent des élections législatives propres dans le cercle de Diola d’agir activement pour un boycott de toute pratique de ce genre  pendant la période électorale.

Mais aussi, les candidats comptent porter plainte contre ce genre de pratique devant les autorités en charge de l’organisation et de validation des résultats de l’élection.

Pour rappel, la déclaration a été signée par un représentant de chaque liste. La liste MODEC-URD-ADP-Maliba, Konimba Sidibe ; Liste ADEMA-MPR-PRVM-MPM-ASMA CEP, Abdoulaye Diallo, Liste APR-CODEM-APM-Maliko, Adama Marko; liste PDES-UDD-PMDS-Mali Emergence-PSP, Aminata Sangaré  et la liste RPDM-MDC PSR, Mamadou Coulibaly.

  1. Komi

 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

ADOPTION DU PLAN D’ACTION DU GOUVERNEMENT: L’URD, PACP, Yéléma, ATIR donnent leurs points de vue  

  Le plan d’action de gouvernement (PAG) de Dr Choguel K. Maïga a obtenu le …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils