lundi 24 juin 2024
Accueil | Oeil du combattant | Les baptêmes, une occasion pour les femmes de voler riz, condiments et bijoux !

Les baptêmes, une occasion pour les femmes de voler riz, condiments et bijoux !

Les ménagères de Bamako qui préparent les mets lors des événements sociaux (baptêmes, mariages, etc.) sont toutes payées à 15.000 francs CFA et les ustensiles comme les marmites sont loués pour la circonstance. Également, celles qui viennent dans les concessions environnantes apportent à manger aux membres de leurs familles respectives. Ce jour, ce sont presque elles qui ont la charge de la nourriture de leurs maisons. Ce qui n’est point grave ni même blâmable en soi. Mais, en revanche, c’est que la plupart de ces femmes sont des voleuses de riz, de condiments et même des bijoux.  Même la viande cuite ou les plats copieux prévus pour les convives ne sont pas épargnés. Elles sont tellement rusées qu’en plus de leurs salaires elles sont capables de faire volatiliser dans la nature  tout plat bien garni  réservé aux  convives du jour. Quels gâchis pour ceux qui dépensent somptueusement leurs cérémonies et quelle malhonnêteté éhontée pour ces femmes qui se permettent de nourrir leurs familles à l’aide de biens d’autrui, de l’illicite ?

Le fouineur

Rédaction

Voir aussi

Quand la subtilité de l’art de la diplomatie échappe aux donneurs de leçons

  La tension entre le gouvernement malien, la MINUSMA et ses soldats ivoiriens suscite chez …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils