mercredi 23 juin 2021
Accueil | Politique | Législatives au Mali : « Faso Kewalé » promet gros: «Nous verserons 5% de notre salaire pour soutenir la commune V… »

Législatives au Mali : « Faso Kewalé » promet gros: «Nous verserons 5% de notre salaire pour soutenir la commune V… »

Le parti Faso Kewalé a donné le ton de sa campagne en commune V du district de Bamako pour les élections législatives du 29 mars prochain. C’était lors d’une assemblée générale tenue dimanche 8 mars à Sabalibougou en présence du représentant du parti Layidou, de l’Imam Ibrahim Denon et certains notables. Faso Kewalé promet « Une Assemblée juste au cœur du changement ».

 

Cette assemblée générale de Faso Kewalé était présidée par une grande dame, défenseuse des femmes et des enfants, Mme Kané Aminata Tandia, fondatrice de SMARTMARKET, une plateforme de commerce au Mali et candidate aux élections législatives en commune V du district de Bamako. Selon elle, le choix de la journée de 08 mars pour tenir cet événement n’est pas fortuit, elle témoigne une grande considération à l’endroit de la femme. « Aujourd’hui, c’est le 8 mars, c’est très important pour nous, c’est la journée des femmes. Et nous tenons à faire l’ouverture en même temps, » a-t-elle laissé entendre. L’objectif de cette assemblée, a-t-elle poursuivi, est de sensibiliser surtout les jeunes, leur dire que nous ne serons pas comme les autres candidats qui, une fois élus, se perdent dans la nature.  En effet, Mme Kané ne part pas en solitaire, elle part sur une liste de trois candidats, avec Boubacar Sangalaba et Karounga Diané, contrôleur de finance à la mairie de Missira, en commune II. Les engagements et projets des candidats de Faso Kewalé sont forts pour faire entendre la voix de la commune V du district de Bamako. Sur ce point, Mme Kané dira que : « Nous sommes déçus de la politique du gouvernement, on veut faire du changement, ne pas faire de fausses promesses. C’est pourquoi, nous nous sommes convenus qu’une fois élus, nous verserons 5% de notre salaire pour soutenir notre commune. Nous espérons voter des lois en faveur de la commune V, car il n’y a pas de lois dans ce sens. »  Et pour rendre cela possible, elle lance un appel à tous les votants de la commune V à une action derrière Faso Kewalé : « J’espère des électeurs, une mobilisation accrue derrière Faso Kewalé, je les appelle à croire en nous, à nos personnalités et à ce que nous avons fait dans cette commune par le passé. »

Moriba DIAWARA

Malick Diancoumba

Voir aussi

Après les syndicats de l’éducation: Choguel et l’UNTM tomberont-ils sur un seul point de chute ?

Après la nomination du nouveau gouvernement, depuis vendredi dernier, les choses semblent s’accélérer, puisque chacun …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils