dimanche 17 octobre 2021
Accueil | Politique | Le mouvement IBK Kanou mobilise ses partisans : Plus d’une vingtaine de localités sillonnées ce week-end pour la réélection d’IBK

Le mouvement IBK Kanou mobilise ses partisans : Plus d’une vingtaine de localités sillonnées ce week-end pour la réélection d’IBK

Le  mouvement IBK Kanou ou MIK est à pied d’œuvre pour la réélection du Président sortant Ibrahim Boubacar Kéïta. Après  avoir payé sa caution, les membres de ce regroupement de plus 600 associations ont investi le territoire national dans la mobilisation des  électeurs comme promis à leur candidat. 

Selon le Coordinateur du Mouvement IBK Kanou, Ismaïla Coulibaly, leur soutien à IBK s’explique non seulement pour son bilan, mais aussi son amour pour la patrie.

« Grâce à IBK ce sont plus de  500 milliards de francs CFA du Budget national qui sont dédiés aux investissements productifs; l’adoption de la Loi d’orientation et de programmation militaire; l’augmentation  de 20% des salaires et la baisse de l’impôt sur le traitement des salaires de 8% depuis fin juillet 2016. Sans oublier l’augmentation des allocations familiales qui passent de 1500 à 3500 FCFA et 4000 FCFA par enfant vivant avec handicap, du SMIG qui passe de 28460 à 40.000 FCFA en 2016 et à 42.800FCFA en 2017 (soit un taux d’augmentation de 40%). S’y ajoutent la création de 240.000 emplois formels sur les 200.000 promis dont plus de 4000 jeunes recrutés dans la Fonction publique ; le recrutement de 12.395 Enseignants fonctionnaires et contractuels des collectivités territoriales », a-t-il dressé comme bilan de leur candidat. Aussi, il a ajouté d’autres gestes qui lui semblent importants : « la dotation de chacun des postes de police de 4 véhicules; la construction de l’échangeur multiple de Ségou ; l’autoroute de Pelegana ; le pont de Markala ; la modernisation du Département de Médecine animale avec différentes salles d’amphithéâtres pour les Étudiants ; l’électrification des villes de l’intérieur du pays comme Bla et Tominian et la construction des centres de formation professionnelle (Yorosso, Tominian, Sikasso-ville) ».

À l’en croire, c’est à cause de ce bilan que son mouvement soutient la candidature d’IBK pour un second mandat.

« Pour la réélection de notre candidat, nous n’avons qu’un seul objectif : à savoir le faire élire  dès le premier tour », a estimé Ismaïla Coulibaly.

« Cela est possible et nous y travaillons pour cela. Pour preuve, juste pour le meeting de lancement de la campagne électorale d’IBK, nous avons mobilisé 10.000 personnes qui sont venues des six communes du District de Bamako, mais  aussi de l’intérieur du pays. Nous avons installé des Représentations dans presque toutes les Régions du Mali notamment à Sikasso, Ségou, Kayes, Mopti, Tombouctou, Ségou, Koulikoro pour ne citer que celles-ci Mopti. D’ailleurs, nous avons sillonné ce week-end une vingtaine de localités dont  Kolokani,  Didiéni, Diéma, Nioro du Sahel, Kayes, Bougouni, Yanfolila, Niono,…», s’est justifié le Coordinateur du Mouvement IBK Kanou.

Faut-il noter que l’Honorable Mamadou Diarrassouba, Député élu à Dioïla, est le parrain du  Mouvement IBK Kanou.

Oumar Diakité : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Paris et Bamako à couteaux tirés: Choguel jouerait à un jeu politiquement dangereux ?    

  De son intervention à la tribune des Nations-Unies en septembre à ses récentes déclarations …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils