lundi 14 juin 2021
Accueil | Education | Le lycée Bouillagui Fadiga réhabilité : 657.957.000 investis par l’AFP dans les infrastructures et équipements

Le lycée Bouillagui Fadiga réhabilité : 657.957.000 investis par l’AFP dans les infrastructures et équipements

La cérémonie d’inauguration d’infrastructures scolaires du lycée Bouillagui Fadiga de Bamako entièrement réhabilité par l’Agence Française de Développement(AFD) à travers le PISE III a été présidée par le Ministre de l’éducation nationale Le Ministre de l’Éducation nationale, le Professeur Kenekouo Barthelemy Togo. C’était le mardi 12 juillet 2016, dans l’enceinte dudit établissement, en présence de Son Excellence Jules Huberson, Ambassadeur de la France au Mali ; de Sékou Balla Togo, Proviseur du lycée Bouillagui Fadiga et du Représentant du Maire central du District de Bamako.

Dans son traditionnel discours d’accueil, le Représentant du Maire du District de Bamako, Ibrahima Diolé, dira que c’est grâce à l’engagement et au soutien indéfectible de l’ensemble des partenaires techniques et financiers, principalement l’AFD, que les fonds nécessaires à la réalisation des travaux de réhabilitation intégrale de ce bloc de bâtiments flambants neufs ont pu être réunis. Il faut remercier l’Etat malien à travers le Ministère de l’Éducation nationale qui a accompagné le projet tout au long de la phase technique et d’élaboration des dossiers. Il a salué également l’Agence Française de développement (AFD) pour son soutien financier de évalué à 53.175.6088 de francs CFA (soit une enveloppe de 8.106.57 d’Euros).

A son tour, l’Ambassadeur de la France au Mali, S.E. Jules Huberson, a surtout mis l’accent sur les réalisations faites au profit des élèves. Selon le Diplomate français, le lycée Bouillagui Fadiga a bénéficié de la réhabilitation complète des bâtiments existants dont 30 salles de classes et des blocs de latrines avec la construction de 6 nouvelles salles de classes, d’un nouveau bloc administratif pour le corps professoral et d’une nouvelle clôture. Le coût budgétaire des travaux s’élevant à 657.957.000 francs CFA (soit plus d’un million d’euros).

S’agissant du Proviseur Sékou Salla Togo du lycée Bouillagui Fadiga, il ne cache pas son émerveillement. «Il y a des occasions dont il faut se réjouir et ce jour en est une pour moi. Car, elle est consacrée à l’inauguration d’un Bloc administratif et de nouvelles salles de classes dans notre établissement. Notre joie est immense quand nous voyons dressés de nouveaux locaux. C’est le lieu de remercier la République française à travers l’Agence Française de Développement pour leur accompagnement », s’est-il félicité.

Quant au Ministre Kenekouo dit Barthelemy Togo, il fera remarquer que la présente cérémonie est justement la célébration d’une nouvelle contribution de la coopération française au confort du système éducatif malien. Après avoir égrené tout un chapelet de réalisations de ce genre à l’actif de l’AFD au Mali, il qualifie de merveilleux travail cet autre soutien dont il salua la qualité du partenariat français dans le processus d’atteinte des objectifs que s’est fixé le Gouvernement malien dans le domaine de l’Enseignement. Et c’est à l’issue de ces différents messages officiels qu’a eu lieu la coupure symbolique du ruban d’inauguration sous l’égide du Ministre Togo et de l’Ambassadeur Huberson.

Abdoulaye Faman Coulibaly : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Ciment et fer à béton : Les prix n’encouragent pas à construire

Le Mali est en chantier, le fer et le ciment sont des éléments indispensables. Mais, …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils