mardi 30 novembre 2021
Accueil | Politique | Le groupe parlementaire ADP-Maliba-SADI devant la presse explique les raisons de sa création

Le groupe parlementaire ADP-Maliba-SADI devant la presse explique les raisons de sa création

Les honorables députés du nouveau groupe parlementaire ADP-Maliba-SADI étaient le mercredi 2 novembre 2016 face aux hommes de médias pour s’expliquer sur les raisons de la création du groupe et dire haut que les élus démissionnaires du RPM qui ont rejoint le parti ADP-Maliba n’ont reçu aucune somme d’argent. C’était au siège de l’ADP-Maliba. Dans leur déclaration politique, les députés du groupe parlementaire ADP-Mali-SADI disent vouloir œuvrer pour le renforcement de l’autorité de l’Etat qui pour eux au lieu de se désengager doit jouer pleinement son rôle dans les domaines de la sécurité et de la défense du territoire, la santé, l’éducation, l’économie et les travaux publics. Ils déclarent aussi vouloir lutter contre les fléaux qui minent le pays aujourd’hui comme la corruption, la délinquance financière et foncière, le népotisme et l’ethnicisme. Leur analyse de la situation globale du pays et de sa gouvernance, fait apparaitre que l’égalité des chances et le mérite n’existent plus. «Nous ferons tout pour que ces valeurs soient à nouveau promues afin de favoriser l’épanouissement humain de tous les maliens. Nous veillerons à la sauvegarde de l’unité nationale du pays, nous nous battrons pour une justice équitable garantissant l’égalité de tous les citoyens devant la loi. Notre groupe parlementaire, agissant au nom des partis ADP-Maliba et SADI considère le travail comme une valeur. Nous voulons que le travail soit encouragé et respecté et que chacun puisse vivre dignement de son travail. En ce sens, nous réaffirmons notre volonté de voir l’éducation, la formation et l’économie réformées pour qu’ils assurent à tous un travail décent», peut-on lire entre autres dans cette déclaration lue pour la circonstance par l’honorable Bakary Diarra, porte-parole du groupe.
INFO SEPT « || lecombat.fr

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Insécurité grandissante au Mali: Le BIPREM brandit un carton jaune au Président Assimi Goïta  

    Monsieur le Président,   Le BIPREM FASOKO est une association apolitique de la …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils