jeudi 1 décembre 2022
Accueil | Oeil du combattant | La monnaie qui disparaît de la circulation bamakoise

La monnaie qui disparaît de la circulation bamakoise

La monnaie se fait de plus en plus rare de la circulation dans la capitale malienne. Pour y voir plus claire, il faut être quelqu’un qui emprunte constamment les transports en commun. La preuve, il faut se aussi dans le grand marché de Bamako, Rail Da où on prend les SOTRAMA. A une certaine heure, il y a des chauffeurs qui refusent de partir dans les quartiers sans possession de  jetons ou pièce de monnaie des 25, 50 et 100 francs CFA. Selon  certains usagers, cela est dû à certaines personnalités qui profitent de ce manque de pièces pour se remplir les poches. « A Dabanani, on voit des gens qui sont assis derrière des tables charger de petites pièces. Il y a des pièces de 25, 50, 10, 100 francs CFA, etc. Pour échanger 500 francs  en pièces de 25 francs, par exemple, tu payes 100 francs. Tu as, donc, 400 francs de retour », nous explique un usager de SOTRAMA.  Il faut rappeler que cet échange se faisait avant à 50 francs CFA.

En ce moment, les vendeurs ambulants de l’eau en sachet se sont aussi misent dans la danse. Si les apprentis chauffeurs leur demandent de faire la monnaie de 100 francs CFA, soit ils achètent de l’eau obligatoirement ou ils leur font la monnaie de 100 francs à 25 francs. Comme pour dire qu’à Bamako maintenant tous les moyens sont bons pour gagner son pain quotidien.

Le Fouineur

Rédaction

Voir aussi

CAMBRIOLAGE AU CAP DE BAFOULABE: 80.000 F CFA emportés par les voleurs !

    Un cambriolage a eu lieu au Cap de Bafoulabé, région de Kayes. Ce,  en …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils