lundi 4 juillet 2022
Accueil | Société | Installation des autorités intérimaires à Tombouctou : Encore des incertitudes

Installation des autorités intérimaires à Tombouctou : Encore des incertitudes

Aucun accord n’a été trouvé, jusqu’au moment où nous mettions sous presse, avec le Congrès pour la Justice dans l’Azawad (CJA), pour l’installation des autorités intérimaires de Tombouctou prévue pour le jeudi 13 avril prochain. Alors que c’est ce mouvement qui s’est opposé contre la mise en place de ces autorités dans la Région de Tombouctou.

Selon le porte-parole du CJA, Ehameye Ag Mohamedoun, qui s’est confié à nos confrères de sahelien.com, rien n’a été fait pour l’instant. «Il faut que nos doléances soient concrètement respectées sinon il n’y aura pas d’autorités intérimaires à Tombouctou ni le 13, ni le 20».

Pourtant, le Président du Comité de suivi de l’accord de paix avait déclaré qu’il y a eu accord avec le CJA pour qu’il soit procédé à l’installation des autorités intérimaires le 13 avril prochain. À trois jours de cette date, la réalité est bien plus différente sur le terrain. «La dernière fois que nous avons rencontré le Gouvernement, c’était le 30 mars. Et nous avons clairement dit que nous exigeons la prise en compte de l’ensemble de nos doléances sinon il n’y aura pas d’autorités intérimaires ici», ajoute M. Ehameye.

Oumar Diakité : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

TENUE SEXY ET CHICHA AU STATUT WHATSAPP: Un mariage avorté !

Une dame a été coupable de l'annulation du mariage de son frère. Pour cause, elle regardait le statut de la future mariée en présence de la belle-mère. Cette dernière a découvert sa future belle-fille habillée en tenue sexy et fumant de la chicha dans une boite de nuit de la place. 

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils