dimanche 26 septembre 2021
Accueil | Nos régions | INSÉCURITÉ  À SÉGOU ET MOPTI : Les jeunes dogons montrent leur mécontentement.  

INSÉCURITÉ  À SÉGOU ET MOPTI : Les jeunes dogons montrent leur mécontentement.  

Très mécontents de l’insécurité grandissante dans les régions de Ségou et Mopti, les jeunes dogons, à l’initiative de l’association Baguine Sô, ont battu le pavé afin que l’État trouve une solution au problème qui gangrène la zone.   

Quasiment tous habillés en tenue traditionnelle dogon, les jeunes dogons ont répondu massivement à l’appel de l’association Baguine Sô.  Leur but commun est de mettre fin à l’insécurité dans la région de Ségou et de Mopti. Lors de cette manifestation, on pouvait entendre et lire sur les pancartes : ‘’Libérez le pays dogon’’,  ‘’Vive une collaboration entre les Forces Armées Maliennes et chasseurs Dossos’’, ‘’Vive la paix’’, ‘’Les chasseurs ne sont pas les ennemis du Mali’’… Pour le parrain de la marche, c’est de montrer leur colère contre le dynamitage et la destruction  qui se passent sur la route RN15 à l’opinion nationale et internationale. Il a été très clair en disant qu’il n’y a pas « de guerre entre les peulhs et les dogons et toute personne qui a cette mentalité, on ne va pas lui pardonner parce qu’aujourd’hui, Djenné, Niono, San, Tomian et une partie de Sikasso sont confrontés au même problème, et pourtant il n’y a pas de dogon dans ces zones. Donc, ce n’est pas un conflit intercommunautaire… » « Les terroristes veulent prendre le pouvoir par les armes et détruire le pays. Les militaires sont tués et nous soutenons l’armée malienne, mais elle seule ne peut pas faire cette guerre. Il faut que la population se lève comme un seul homme pour sauver le pays », a-t-il affirmé et ajouté qu’il faut que la population et les chasseurs collaborent ensemble pour contrecarrer les terroristes, ils n’ont qu’un seul ennemi qui n’est que les terroristes. 

Dans la déclaration signée par plusieurs associations qui ne veulent que la paix sur le territoire malien, celles-ci ont désormais créé une synergie d’action entre les différents  groupes d’auto-défense pour unifier le combat, c’est pour cela qu’il y a ici les représentants de certains groupes d’auto-défenses. ‘’ La nécessité d’une synergie d’action entre les FAMas et les groupes d’auto-défense pour la lutte anti terroristes, la réinstallation des FAMa dans tous les check-points désertés par elles, la libération effective et sans délai de tous les chasseurs arrêtés, l’implication des chasseurs dans les processus de négociations de paix, l’appel aux autorités de la transition de se prononcer clairement sur la question du pays dogon, la réhabilitation de tous les villages victimes d’incendies criminels, particulièrement l’appel  au président de la transition, le colonel Assimi Goïta, que le pays dogon a besoin de forages pour les villages déplacés dont les puits ont été souillés. Les gens veulent retourner, mais faute d’eau potable, ils ne peuvent pas’’, ont-ils martelé. 

Ces jeunes Dogons veulent que la paix revienne sur toute l’étendue du territoire malien.  

D Sanogo LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

DE SON ADHESION A L’URD A SA VISITE A NIORO: Boubou Cissé en pole position pour être candidat à la prochaine élection présidentielle?

  Le 26 juin dernier, l’ancien Premier ministre du président déchu Ibrahim Boubacar Kéïta a …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils