mercredi 3 mars 2021
Accueil | Société | Hadj 2017 : Des passeports de pèlerins maliens confisqués par MSN

Hadj 2017 : Des passeports de pèlerins maliens confisqués par MSN

A moins de quatre jours du décollage du premier vol pour l’Arabie Saoudite dans le cadre du pèlerinage à la Mecque, des pèlerins maliens n’arrivent pas à obtenir leurs passeports. Motif : la société Mali Solution Numériques (MSN), en charge de la confection des passeports, sur ordre de son Directeur Délégué, le Français Daniel Boumendil, orchestre la surenchère dans la délivrance du sésame. Du coup, c’est le tollé au niveau des agences de voyage.

Cette année, accomplir le cinquième pilier de l’Islam, le Pèlerinage à la Mecque, devient, pour les fidèles maliens, la croix et la bannière. Pour cause, le Directeur Délégué de la société MSN, Daniel Boumendil, a pris en otage la délivrance des passeports de nos compatriotes.  Selon nos informations, il a retardé la livraison des documents de 55.000 francs CFA pour obliger les pèlerins maliens  à aller  au Prémium, c’est-à-dire, prendre les passeports à 110.000 francs CFA. Ainsi, la société MSN  provoque une surenchère dans la seule intention de se faire de l’argent en cette période de pauvreté dans notre pays. De ce fait, les candidats au Hadj restent cloîtrer au Centre Islamique dans une angoisse totale.

La révolte des agences de voyage

En plus des candidats au Hadj, cette stratégie de cherté imposée cause des désagréments aux différentes agences de voyage organisatrices du pèlerinage.

En effet,    il existe  trois procédures pour se procurer un passeport. La première concernait à payer 85.000 francs CFA pour un délai de cinq jours. Mais cette option a été totalement écartée.

La deuxième, appelée dans leur jargon prémium,  consiste à débourser 110.000 francs CFA pour 24 heures. Et la troisième et dernière est de payer 55.000 francs CFA   pour un délai de 21 jours.

Afin de remplir la caisse de sa société basée en France, Daniel Boumendil a décidé  de prioriser le paiement de 110.000 francs CFA. Du coup, un supposé retard a été planifié. «Au lieu désormais de 24 heures, les pèlerins sont contraints de faire la queue pour attendre 72 heures pour avoir leurs passeports», déplore-t-on du côté des Responsables des agences de voyage.  Et, comme si cela ne suffisait pas, plus de 800 passeports pour ceux qui paient 55.000 francs CFA restent en souffrance au niveau de la société MSN. Cela, alors que le premier vol est prévu pour le vendredi prochain. Est-ce à dire que des pèlerins ne feront pas le voyage cette année à cause de cette rapacité? Pourtant, l’année dernière, à moins de trois jours, le Ministère de la Sécurité Intérieure a réglé la situation.

Face à la mauvaise volonté de la société MSN et à sa méthode de surenchère imposée, les différentes agences de voyage se sont révoltées au Centre islamique dans la nuit du lundi dernier. Car, elles ont déjà signé des contrats à coût de millions avec les autorités de l’Arabie Saoudite. Aussi, ces structures ont déjà payé des hébergements pour leurs clients. Qu’elles   amènent ou pas un pèlerin, elles ne seront plus remboursées en Arabie Saoudite. Mieux, elles paient des impôts et autres taxes à l’Etat malien.

Aussi, cette année, l’Etat n’a pas respecté le prix commun. Au lieu de 2.750.000 francs CFA par pèlerin, le Gouvernement a ramené son tarif à 2.365.035 francs CFA par personne. Et, sur plus de 13.000 pèlerins, l’Etat seul a eu 2000 inscrits. Les 192 agences de voyage se sont partagées le reste ; c’est-à-dire les  11.000 et quelques pèlerins.   En  tout, notre pays n’a droit  qu’à 13000 et quelques pèlerins cette année.

Après leur Assemblée Générale du lundi, les Responsables des agences de voyage sont allés chez le Directeur Délégué de la société MSN. C’est une autre personne qui les accueille. Cette dernière, selon nos informations, a promu de livrer les 800 passeports dans ces deux jours. Moins rassurées et profondément inquiètes, les agences de voyage ont décidé de rencontrer le Ministre de la Sécurité du Mali.

Oumar Diakité : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

NIONO : Accord de cessation des hostilités entre dozos et peuls

  Le ville de Niono a abrité dimanche dernier (21 février 2021) la cérémonie de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils