vendredi 16 avril 2021
Accueil | Société | Formation et lutte contre le chômage des jeunes : L’ANPE et la COPCC conjuguent les efforts

Formation et lutte contre le chômage des jeunes : L’ANPE et la COPCC conjuguent les efforts

Mardi 26 février 2019, le Secrétaire Général du le Ministère de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction Citoyenne, Drissa Guindo, entouré du Directeur Général de l’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE) et du PDG du Centre d’Orientation Professionnelle en Coupe/Couture (COPCC), SambouWagué, a procédé au lancement officiel d’un nouveau projet de formation et d’emploi dénommé ‘‘Bourse de formation COPCC-ANPE’’. 

L’objectif est d’assurer la formation et insertion de 50 jeunes et femmes en Coupe/Couture au profit des jeunes déscolarisés et des femmes en inactivité.

L’agence nationale pour l’emploi (ANPE) a pour mission principale de contribuer à la mise en œuvre de la politique nationale de l’emploi et de concourir à la promotion des activités de formation professionnelle, de perfectionnement, de reconversion et d’insertion socioprofessionnelle. À ce titre, elle reçoit et met en œuvre des mécanismes et des actions de formation destinées à assurer la promotion de l’emploi. L’équation de la résorption du chômage des jeunes est le dénominateur commun aussi bien aux pays les moins avancés qu’aux grandes nations et le Mali ne fait pas exception à la règle. Les jeunes et les femmes constituent les couches les plus touchées par la pauvreté et le chômage. Aussi, pour résoudre cette crise, plusieurs initiatives leur sont dédiées. C’est ainsi que l’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE), dans le cadre de sa mission régalienne et le Centre d’Orientation Professionnelle en Coupe/Couture (COPCC) ont signé un accord de partenariat dans le domaine de la formation/insertion en Coupe/Couture au profit des jeunes déscolarisés et des femmes en inactivité. Ce partenariat constitue une réponse aux préoccupations des plus hautes autorités nationales, à préparer une jeunesse capable de relever le défi en matière d’obtention d’une main-d’œuvre de qualité et bien adaptée aux besoins de l’économie nationale et/ou du marché local. À travers cet accord de partenariat, l’ANPE et le COPCC répondent à une attente et comblent ainsi les besoins du marché national en termes de performance et de croissance du secteur privé. Aussi, avec la mondialisation, le marché commun et la libre circulation des personnes et des biens au sein de l’espace UEMOA, le marché du travail devient de plus en plus concurrentiel où la qualité des ressources humaines est un gage certain pour marquer la différence. Pour répondre au besoin du marché de l’habillement et rendre plus compétitives nos ressources humaines, l’ANPE, en collaboration avec le COPCC, lance le présent projet de formation/insertion de 50 jeunes et femmes. La formation en question fait suite à un don de Bourse d’apprentissage offerte par le COPCC à l’ANPE. Elle s’inscrit dans le cadre  de la politique nationale d’autonomisation des femmes et de la réduction du chômage des jeunes (filles et garçons) contribuant ainsi à l’attente des objectifs réciproques des deux structures. Elle concrétise et magnifie le partenariat public-

privé. L’objectif global visé par l’ANPE et son partenaire, COPCC, à travers cette Bourse de formation est de doter les  Bénéficiaires de  qualifications de haut niveau en Coupe/Couture, Stylisme et modélisme et obtenir une mobilisation générale au tour de cette initiative de partenariat public-privé.

Par ailleurs, selon le premier responsable de l’ANPE, les mesures de financement pour l’insertion des Bénéficiaires dans le tissu économique sont également prévues dès après leur formation.

Mohamed BELLEM : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Le ‘’moi’’ (NETA): Un phénomène qui ronge le pays  

  Le « moi » comme « Je », devient un mal réel et le quotidien dans notre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils