lundi 23 septembre 2019
Accueil | Santé | Fond d’appui à l’autonomisation de la femme et à l’épanouissement de l’enfant : Une stratégie mise en place pour des objectifs bien définis

Fond d’appui à l’autonomisation de la femme et à l’épanouissement de l’enfant : Une stratégie mise en place pour des objectifs bien définis

Les droits des femmes et des enfants sont insuffisamment protégés. Et ces derniers accèdent difficilement aux services sociaux de base et à l’expression citoyenne. Ils deviennent ainsi les couches sociales les plus vulnérables, les plus marginalisées et les plus défavorisées. C’est pour résoudre ce problème que le Fonds d’Appui à l’Autonomisation de la Femme et à l’Epanouissement de l’Enfant (FAFE) a été créé en septembre 2015 par le Gouvernement. Son objectif est d’aider les femmes et les enfants à aller de l’avant.

Le FAFE est un programme gouvernemental axé sur le renforcement des capacités et l’émergence des femmes et la promotion des droits de l’enfant à travers des actions diverses. Le fonds est dédié au financement des programmes qui favorisent le renforcement des opportunités économiques des femmes et leur participation politique aux niveaux local et national. Il porte également une attention particulière à la réalisation des objectifs axés sur la promotion des droits de l’enfant.

La création du FAFE est l’expression du pays pour la décennie de la femme pour l’année 2015, déclarée par l’Union africaine comme année de l’autonomisation des femmes. Il constitue aussi une expression pour l’agenda en faveur des enfants maliens.

Le FAFE comprend trois guichets qui visent à aider la femme et l’enfant dont le premier est dédié au financement des actions de développement de l’entrepreneuriat féminin pour consolider la participation des femmes au développement.

Le deuxième s’occupant du volet de financement des actions et de renforcement du leadership féminin et de la participation politique des femmes.

Le troisième et dernier guichet est dédié au financement des actions inscrites dans le domaine de la réinsertion socioéconomique des enfants en situation difficile.

Par ailleurs, selon la Directrice du FAFE, Mme Kanté Fatoumata Diankoumba, qui nous parlé du fonds, malgré les difficultés qu’a connu le fonds au démarrage, la deuxième année du FAFE s’annonce plutôt prometteuse. Parce que, pour le prochain exercice budgétaire annuel, le fonds compte procéder au renforcement des capacités du personnel de la cellule technique. Il va aussi mener aussi une campagne de communication et de plaidoyer pour atteindre toutes les bénéficiaires potentielles du fonds. Et, il ne ménagera aucun effort pour la mobilisation escomptée des ressources financières auprès du gouvernement et des autres partenaires.

Le FAFE s’impose ainsi comme une réponse aux attentes des femmes et des enfants, leur permettant d’avoir un avenir meilleur.

En 2015, le gouvernement malien a mis une enveloppe de 500 millions de francs CFA à la disposition du fonds. Un montant qui a permis de mettre en place des organes et à l’installation de la cellule technique. Le FAFE est un projet financé par le Budget national et les partenaires techniques et financiers (PTF).

Adama A. Haïdara: LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Mouvements nocturnes à Bamako: Les soirées Balanin show énième fois interdites à Ouolofobougou

  Vu les tournures intempestives et violentes qu’épousent les soirées dites Balanin show organisées par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils