mardi 22 juin 2021
Accueil | Education | Examen de fin d’année 2015-2016 : 37487 Candidats soumis aux épreuves du BT1et BT2

Examen de fin d’année 2015-2016 : 37487 Candidats soumis aux épreuves du BT1et BT2

Les examens de fin d’année scolaire 2015-2016 se succèdent depuis le 3 mai dernier avec le démarrage des épreuves du CAP. Après le DEF (Diplôme d’Etudes Fondamentales), le 6 juin dernier, c’est le tour des épreuves des  Brevets du Technicien 1 et 2 lancées ce lundi 13 juin 2O16. Il s’agit pour les candidats de briquer les diplômes professionnels secondaires au terme de 4 ans d’études après le DEF.

 

Le brevet BT1 marque la fin des études secondaires des techniciens professionnels en classe de 3e  année d’un cycle de quatre ans. La  classe de 4e année boucle complément ce cycle de formation avec le Brevet de Technicien BT2.C’est justement ces deux examens qui se tiennent ce lundi 13 juin sur l’ensemble du territoire national excepté, comme à l’accoutumée, la Région de Kidal.

Ils sont cette année au nombre de 37.487 candidats à briguer le diplôme de Brevet de Technicien BT1 et BT2 dont 15.170 candidats libres. Ces candidats sont repartis entre 703 centres à travers tout le pays, à l’exception de la ville de Kidal. Le mérite revient au Ministre Kénékouo Barthelemy Togo en charge du département de l’éducation nationale. Avec son staff, le Ministre Kénékouo Barthelemy Togo a tout mis en œuvre pour sensibiliser, informer et former en vue de minimiser les fuites et les fraudes devenues un fléau au Mali lors des examens de fin d’année durant ces 20 vingt dernières années. Comme au DEF et au CAP, il n’y a pas eu d’attroupements cette année devant les centres d’examens. Aussi,  ni les surveillants ni les candidats n’étaient autorisés à porter un téléphone portable dans les salles ou dans la cour des centres d’examens.

En somme, force est d’admettre l’école malienne se remet de ses maux qui font des élèves et étudiants du  Mali démocratique les plus mal formés de la Sous-région.

Abdoulaye Faman Coulibaly LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Éducation scolaire: Le niveau des élèves diminue !

L’éducation scolaire a été, depuis des années, une préoccupation pour l’État, malgré le contexte qui …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils