dimanche 17 octobre 2021
Accueil | Société | Entreprises audiovisuelles : Malivision ne dit pas tout à ses clients

Entreprises audiovisuelles : Malivision ne dit pas tout à ses clients

La déconvenue d’un client…

Dans le système de divertissement audiovisuel chez les abonnés « Malivision » se cache une surprise désagréable. À la différence des autres sociétés de la place, l’option qui est non moins une grande faveur faite aux abonnés de Malivision, leur facilitant l’accès à d’autres chaines sans abonnement, semble être un cadeau empoisonné. Un client a vécu la réalité à ses dépens.

Un abonné du décodeur de Malivision depuis 2017 exprime ici ses inquiétudes par rapport à ce qu’il a vécu comme pratique dans le fonctionnement du service de l’audiovisuel. Selon lui, il nourrissait beaucoup d’espoir lors de  l’acquisition d’un décodeur Malivision par abonnement. «La simple raison, c’est que lorsqu’on est en retard de renouvellement, l’abonné a droit à un certain nombre de chaines  disponibles sur le canal jusqu’à ce qu’il se met à jour», a précisé l’intéressé. Et d’ajouter qu’il est dommage qu’un flou soit orchestré autour de ce système dont il se voit dans l’obligation de le dévoiler au grand jour.

En effet, selon lui, l’opérateur de divertissement audiovisuel « Malivision » est présentement sollicité par bon nombre de prétendants pour un abonnement pour des chaines plus coopératives et à de moindres coûts. Et, pourtant, cette sollicitation cache une stratégie de pression bien «millimétrée» destinée à faire en sorte que les clients ne perdurent dans cette situation. Car, celui qui se hasarde à prendre du temps avant de se réabonner se verra dans l’incapacité de visionner les autres chaines disponibles ; notamment; France 24, Africable, TM2, TV5 Monde et ORTM en raison du blocage inter mi-temps des images. Donnant souvent un dégout technique lorsqu’on regarde un match, une série, un JT, etc. Donc, l’image n’est pas coupée, mais elle n’est pas non plus disponible entièrement. À moins qu’on explique de quoi s’agit-il ? Le service minimum laisse à désirer. «Toutes situations frustrantes et contraires à ce qu’on avait imaginé », affirme-t-il.

Dans ce cas, inutile de dire que « Malivison », contraire aux autres opérateurs, permet à ses abonnés en panne de renouvellement d’abonnement d’accéder à un certain nombre de chaines en toute fluidité. Et, il faut attendre le jour du réabonnement pour que tout redevienne normal sur l’ensemble des chaines disponibles par le décodeur. L’opérateur Malivision a encore intérêt à apporter un sérieux redressement à ce système donnant, du coup, un ouf de soulagement à ses abonnés dont le nombre progresse du jour en jour. Le contraire peut s’avérer dangereux pour les clients et en même temps que pour l’opérateur. À bon entendeur, salut !

Mohamed BELLEM : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Après la proclamation du résultat du Bac et DEF: Comment gérer le cas des classes de passage ?  

  Après la proclamation de certains résultats, la crise scolaire tend-elle  vers sa fin? Les cas …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils