jeudi 20 juin 2024
Accueil | Politique | ENLEVÉ PAR LES TERRORISTES DEPUIS UN AN: La famille d’Olivier Dubois demande la désignation d’un juge d’instruction  

ENLEVÉ PAR LES TERRORISTES DEPUIS UN AN: La famille d’Olivier Dubois demande la désignation d’un juge d’instruction  

 

 

Disparu le 8 avril 2021 dans la région de Gao, Olivier Dubois, journaliste français et correspondant au Mali pour les journaux ‘’Le point’’ et ‘’Libération’’, vit dans la nostalgie des siens depuis plus d’un an. Pour obtenir sa libération, sa famille demande l’ouverture d’une enquête judiciaire.   

Le 8 avril 2022 marque l’anniversaire de la disparition du plus célèbre otage français, Olivier Dubois, dans le nord du Mali plus précisément dans la région de Gao. À cette occasion, plusieurs de ses amis et proches s’étaient organisés pour faire une pétition demandant sa libération pure et simple.

Celle-ci a rassemblé plus de 82 000 signatures, selon les informations. L’occasion a été bonne pour eux d’appeler le gouvernement français d’intensifier les efforts pour le faire libérer. Dernièrement, c’est l’avocat de la famille d’Olivier Dubois qui souhaite que l’enquête soit confiée à un juge d’instruction pour avoir accès au dossier. Elle regrette le silence insupportable et troublant des autorités françaises.

À titre rappel, le journaliste indépendant de 47 ans travaillait au Mali depuis 2015. Il avait lui-même annoncé son enlèvement dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux, ce 5 mai 2021. Il annonçait qu’il avait été pris en otage par un groupe armé affilié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) dans le nord du Mali, représenté par le groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), principale alliance djihadiste au Sahel.

À la suite à sa prise en otage, le parquet national antiterroriste avait ouvert une enquête préliminaire à Paris pour enlèvement en bande organisée et en relation avec une entreprise terroriste. La famille, à travers Me Laurent Bayon, a dans un communiqué, demandé samedi au PNAT d’ouvrir une information judiciaire. « Seule l’ouverture d’une information judiciaire, avec la désignation d’un juge d’instruction, permettra d’accéder à la procédure et, ainsi, comprendre les motifs qui justifient de tels actes », peut-on lire dans le communiqué.

Elle a précisé aussi que l’accès à la procédure est d’autant plus nécessaire que depuis maintenant plus d’une année, les autorités françaises restent silencieuses sur la réalité de leur investissement dans la libération d’Olivier Dubois.

Toutefois, le président Emmanuel Macron avait assuré le 8 avril dernier de la pleine mobilisation de l’État pour mettre un terme à son insupportable séquestration. Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian avait insisté sur la nécessité du silence dans ce genre de situation et dit comprendre l’impatience de la famille.

Selon les informations de l’AFP, Olivier Dubois est le seul otage français dans le monde depuis la libération en octobre 2020 de Sophie Petronin.

Moriba DIAWARA  LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

RENFORCEMENT DU PARC INDUSTRIEL MALIEN: L’Huicoma relancée après la Comatex et l’Umpp pour asseoir la souveraineté économique ?

La semaine dernière, la Compagnie Malienne de Textile (COMATEX) a officiellement repris ses activités de production après …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils