samedi 6 mars 2021
Accueil | Politique | Elections communales et régionales : Le mépris du RPM vis-à-vis de ses alliés

Elections communales et régionales : Le mépris du RPM vis-à-vis de ses alliés

C’est à l’heure des grands enjeux qu’on découvre la vraie nature des partis politiques. Cela semble actuellement le cas entre le parti au pouvoir, le Rassemblement Pour le Mali (RPM) et ses alliés de la majorité présidentielle. Au regard donc des bruits des négociations pour la constitution des listes en vue des élections communales (pour les communes qui n’ont pas connu d’élection le 26 novembre 2016), de cercle et des régions. Ainsi, nulle part dans les différentes circonscriptions, les Tisserands n’ont voulu céder une part considérable à leurs amis de la majorité. Dans les conciliabules en cours, ils s’arrogent toujours et partout la part du lion, ou préfèrent faire cavalier seul. De ce fait, au niveau des états major de ces partis proches du pouvoir, la question est prise en compte avec consternation et sérieux. Déjà, un grand nombre des partis de la CMP et de l’AMP sont décidés à se coaliser ou en découdre en liste propre contre ces Tisserands qui ne se soucient point de la portée politique d’une solidarité électorale à quelques encablures des présidentielles de 2018.
lecombat.fr

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Affaire dite de “déstabilisation de la transition’’: Annulation de la procédure, des mandats de dépôt et libération des détenus

La réouverture des débats sur l’affaire dite de déstabilisation de la transition a été faite …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils