mardi 27 juillet 2021
Accueil | Education | Éducation supérieure: Le SNESUP dépose un préavis de grève de 48h   

Éducation supérieure: Le SNESUP dépose un préavis de grève de 48h   

 

À travers un communiqué publié sur la page Facebook de SNESUP, le Syndicat National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (SNESUP)  a déposé un préavis de grève de 48h allant du 27 et 28 juillet prochains.  Le préavis de grève a été déposé le 13 juillet dernier sur la table du gouvernement à travers Mme le ministre du Travail, de la Fonction et du Dialogue Social.   

Le front social continue d’être en ébullition. Le syndicat National de l’Enseignement Supérieur dépose un préavis de grève allant du mardi 27 au jeudi 29 juillet 2021 prochain, puis de 72 h allant du mardi 03 au jeudi 5 août 2021 si le syndicat n’est pas satisfait de ses revendications, a mentionné Dr Abdou Mallé, secrétaire général du SNESUP. Selon lui, les revendications de ce préavis de grève est la signature immédiate de l’ordonnance sur les nouvelles grilles indiciaires planchers 755 et 850 et plafonds 1555 et 1650 et sur l’augmentation de deux (02) ans de l’âge de départ à la retraite pour les enseignants-chercheurs seniors ; l’application immédiate de la prime de recherche sur les salaires des enseignants-chercheurs conformément à l’article 34 du décret N°2017-0850/P-RM du 9 octobre 2017 fixant les modalités d’application du statut des enseignants-chercheurs du 27 septembre 2017. Il continue en réclamant le payement immédiat et intégral des arriérés d’heures supplémentaires et des frais des tâches liées aux examens ; l’intégration immédiate dans la fonction publique des 59 travailleurs contractuels issus de 502 et la signature immédiate du décret N°2017 –O850/P-RM du 9 octobre 2017 relu en vue de la hiérarchisation des assistants et des attachés de recherche. Selon toujours la Synergie des Syndicats de l’Éducation Supérieure, si les revendications ne sont pas satisfaisantes, le maintien sera inéluctable.

La balle est dans le camp du gouvernement de Dr Choguel Kokalla Maïga pour sauver l’éducation supérieure en cette fin d’année académique.

Sanogo LE COMBAT  

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Café artistique et littéraire: Acte Sept, offre un créneau au Général Yamoussa Camara pour expliquer “sa part de vérité’’

Le général Yamoussa Camara, auteur d’un chef-d’œuvre, dénommé, “présumé Coupable : Ma part de vérité’’, …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils