mardi 30 novembre 2021
Accueil | Education | Education Nationale : Les enseignants toujours en grève !

Education Nationale : Les enseignants toujours en grève !

Le mercredi 5 avril, les syndicats de l’éducation : SYLDEF, SYNEB, SYNESEC, SYNEFCT, FENAREC, SYPESCO ont battu le pavé du monument de l’Indépendance au ministère du Travail et de la Fonction Publique en passant par celui de l’Education Nationale. Et cela, pour revendiquer l’application du procès-verbal de conciliation signé entre les syndicats et le gouvernement le 8 janvier dernier.
Cette marche des six syndicats de l’Education : SYLDEF, SYNEB, SYNESEC, SYNEFCT, FENAREC, SYPESCO intervient après l’observation par les mêmes syndicats d’une grève de 216 heures du 13 au 23 mars dernier. Avec un seul point de revendication, à savoir : l’application immédiate du PV de conciliation du 8 janvier 2017 signé entre le gouvernement et les syndicats.
La marche pacifique a démarré au pied du monument de l’Indépendance pour prendre fin au ministère du Travail de la Fonction Publique et des Relation avec Institutions en passant par celui de l’Education Nationale. Sous un soleil de plomb, les marcheurs scandaient « trop c’est trop, l’Etat doit respecter ses engagements. Nous voulons notre statut autonome ».
Dans une déclaration lu et remis au Secrétaire Général du département Yaya Gologo, en absence de la ministre du Travail et de la Fonction Publique, les syndicats ont dénoncé : « l’indifférence du gouvernement face à leurs revendications, la légèreté et le manque de sincérité de la part du gouvernement lors des négociations des différents préavis de grève. Le refus manifeste du gouvernement de mettre en œuvre l’accord du 8 janvier 2017 et le non-respect par le gouvernement de ses propres engagements ».
Pour cause, d’après eux, le 8 janvier 2017 un PV de conciliation sur l’ensemble des points du préavis a été signé par les parties et déposé le 22 décembre 2016.
Raison pour eux de clamer que le gouvernement a violé les textes qui régissent le dialogue social, dont la loi 87-47/AN-RM relative à l’exercice du droit de grève dans le service public notamment en son article 8, qui stipule que : « les accords qui interviennent sont applicables sauf stipulation contraire à compter du jour qui suit leur signature par les parties »
Par la même occasion, les syndicats de l’Education ont réitéré leur détermination à poursuivre la lutte jusqu’au bout.
A noter qu’il y a eu des altercations entre les manifestants et les forces de l’ordre qui ont tenté de disperser la foule avec des gaz lacrymogènes, sans succès, faisant quatre blessés. Par Jean Joseph Konaté (stagiaire) LE SURSAUT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

7e édition du Prix Afrilivres: Les éditions Vallesse succèdent à L’atelier des Nomades  

Dans le cadre de la promotion de l’Édition africaine, Afrilivres, en collaboration avec la Direction …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils