lundi 6 juillet 2020
Accueil | Education | Education : Le Mali tend vers une sortie de crise définitive

Education : Le Mali tend vers une sortie de crise définitive

Après un long tiraillement, les enseignants signataires du 15 octobre 20216 ont eu gain de cause. L’application de l’article 39 portant statut du corps enseignant tant réclamé sera adoptée. Des discussions hier entre les enseignants et le gouvernement ont porté ses fruits. Selon les enseignants, après la signature de cet accord « il n’y a plus raison de manifester pour la cause ». 

Après une longue journée d’échange qui a continué jusqu’en début de soir, les enseignants signataires du 15 octobre 2016 et le gouvernement ont eu un terrain d’entente. « Il y’a de l’espoir que l’on tend vers la fin de la crise scolaire au Mali », c’est ce qu’affirment les responsables du collectif des syndicats d’enseignants signataires. Ils soulignent qu’un accord a été trouvé sur les modalités de paiement. Parmi ces modalités, les enseignants ont renoncé aux rappels de 2019 et ont demandé au chef du gouvernement de reverser les retenues de prêt. Ils partent également sur la base de 1240 francs CFA à partir de janvier 2020, 1270 francs en janvier 2022 et 1387 francs en juillet 2022.

Ils se disent prêts à retourner en classe « dès que tout sera mis en place ».

Cet accord sur l’application de l’article 39 portant statut du corps enseignant fait suite à la demande du Président de la République Ibrahim Boubacar Keita au Premier ministre, d’appliquer « immédiatement et correctement » l’article. Cependant, IBK a précisé que « L’application de l’article 39 sera coûteuse et très chère. Car, c’est l’équilibre de l’économie du pays qui sera en jeu ».

Le chef de l’État a fait ces annonces sous pression du collectif du mouvement du 5 juin dernier qui demande sa démission. Ils lui reprochent la dégradation de la situation sécuritaire, la mauvaise gouvernance et l’amplification de la corruption. Ces derniers envisagent d’ailleurs une grande manifestation ce vendredi 19 juin. Une sortie qu’ils titrent de « dernier tournant ».

  1. Haidara

Malick Diancoumba

Voir aussi

Reprise des classes d’examen : Un début difficile, mais promoteur !

Les cours pour les classes d’examen ont repris le mardi 2  juin dernier après un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils