samedi 2 juillet 2022
Accueil | Société | Double Résultat dans la 2e Région : Des têtes vont tomber dans les Académies d’enseignement de Dïola, Kati et Koulikoro !

Double Résultat dans la 2e Région : Des têtes vont tomber dans les Académies d’enseignement de Dïola, Kati et Koulikoro !

La goutte d’eau ayant fait déborder le vase est due au fait que des meilleurs élèves reconnus très brillants dans leurs écoles et par leurs parents n’ont pas été admis. La surprise fut grande par l’annonce de leur échec aussi bien par leurs encadrements que par leurs parents. Ainsi, pour voir clair dans cette situation paradoxale, les plus audacieux sont passés à l’Académie pour leur relever de notes. C’est là que le poteau rose a été découvert.  La logique veut que toutes moyennes supérieures à 10 est d’office admise alors que pour certains tel n’est pas le cas. Comme une trainée de poudre, le doute s’est éparpillé à travers toute la ville de Koulikoro. Ce fut alors la procédure de vérification des résultats. Cette stratégie a mis des aguerris en la matière hors surcuit.
Un adage dit pour la circonstance : «Un sac de piment aussi vieux que soit-il, il contient toujours de quoi faire éternuer ».

La conséquence de cet amateurisme au sein du comité de corrections de Koulikoro a abouti à une nouvelle proclamation de résultats. Une première dans les annales de l’Histoire de l’école malienne.
Des heureux sont devenus des malheureux par la faute des personnes peu attentives.
Dans son communiqué, le Département en charge de l’Education a reconnu les anomalies. Cela, conformément à l’article 38 de l’Arrêté n°1385 du 2 mai 2014, portant organisation de l’Examen du Baccalauréat.
Les candidats qui ont échoué par erreurs constatées ont été rétablis dans leurs droits et déclarés d’office admis.
Cette gestion peu honorable des résultats du Baccalauréat dans la capitale du Meguetan remet sur la table la question de la moralisation des examens au Mali.
C’est pourquoi certains, désormais malheureux candidats,  se disent prêts à faire recours aux Tribunaux pour réparation.
Ainsi, comme annonce dans le calendrier préétabli, les résultats ont été publiés le 19 juillet 2017 à 15 heures sur toute l’étendue du territoire national.
Le satisfecit du Département est parti du taux de réussite honorable sans faire recours au repêchage des années antérieures durant desquelles le monde scolaire a impuissamment assisté au phénomène de repêchage pour ramener le taux de scolarisation à un niveau souhaitable et désireux par les partenaires techniques et financiers. Ces séries de repêchages avaient l’habitude de laisser filer entre les mailles du filet  des moyennes inférieures à 09.00 déclarées admises.

En tout état de cause, selon nos informations, il y aura des sanctions dans les cercles où il y a eu de ces de défaillance très graves de conséquences. Ainsi, toujours selon nos sources, des têtes vont tomber dans les Académies  d’enseignement de Dïola, Kati et Koulikoro centre.
Mahamadou YATTARA : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

SÉCURITÉ ROUTIÈRE: Le port du casque obligatoire à partir du 15 août 

  Pour la sécurité des usagers de la route, le port du casque entrera en …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils