vendredi 3 décembre 2021
Accueil | Important | Donald Trump renonce a son salaire qui s’eleve a 400 000 dollars par an soit 20 millions de f cfa : A quand IBK renoncera-t-il à ses 4 millions de F CFA par mois soit plus que le double du salaire d’un président américain ?

Donald Trump renonce a son salaire qui s’eleve a 400 000 dollars par an soit 20 millions de f cfa : A quand IBK renoncera-t-il à ses 4 millions de F CFA par mois soit plus que le double du salaire d’un président américain ?

Le Président de la première puissance économique du monde, Donald Trump, a officiellement renoncé à son salaire de Président des Etats-Unis, qui s’élève à 400 000 dollars par an, soit 20 millions de F CFA. Au même moment, le président de l’un des pays les plus pauvres de la planète, en l’occurrence le Mali, se tape un salaire mensuel de 4 millions de F CFA, soit 48 millions en douze mois. IBK qui a battu campagne en 2013 sur des slogans patriotiques va-t-il enfin lier l’acte à la parole en renonçant à certains droits pour l’honneur et le bonheur des maliens ? Est-il conscient de la pauvreté du pays où près de la moitié des maliens vit avec moins d’un dollar par jour ?
L’Afrique parait si pauvre que ses dirigeants, une fois élus, deviennent les mendiants des grandes puissances. Au regard de ses potentialités économiques, elle est pourtant l’un des continents les plus riches, seulement mal gérée par ses gouvernants. Tous les grands analystes s’accordent à reconnaitre que l’avenir du monde se trouve en Afrique. Et pourtant, la majorité des africains broient toujours du noir quand leurs élites dirigeantes, de façon insolente, s’enrichissent ostensiblement. Les pays dits développés ont forgé leur destin en travaillant et en mettant en place des mécanismes leur permettant d’être juste. C’est cela que Barack Obama appelle des institutions fortes et non des hommes forts. L’Afrique manque encore de ces éléments pour son décollage. Ici, les institutions sont aux ordres des princes du jour et les caprices de ces derniers font les lois. Comment comprendre que les institutions d’un pays pauvre comme le Mali puissent accorder de tels avantages au président de la République dans un pays où la majorité des citoyens vit avec moins d’un Dollar par jour. Le salaire du Président de la République du Mali comme ceux des autres chefs d’institutions, si l’on en croit l’opposition, sont des insultes au peuple qui manque de tout par endroits. Hier, les dirigeants africains, les pères de l’indépendance, se vantaient d’avoir tout donné à leurs pays. Mais, ceux d’aujourd’hui se vantent de s’être plus enrichis sur la misère de leurs peuples. Le nouveau Président américain Donald Trump vient de donner une leçon à tous les dirigeants qui se battent pour être au pouvoir dans le seul but de jouir de ses avantages et non servir leur pays. En renonçant à son salaire, même multimilliardaire de son état, le très controversé Président des Etats Unis, Donald Trump, vient de poser un acte de haute portée patriotique et politique. Il a, par ce geste, adressé un message à ses détracteurs, celui de son engagement patriotique pour l’Amérique et de son désintérêt pour les délices du pouvoir.
En somme, l’exemple du Président Donald Trump doit faire des émules dans la conscience des présidents africains et du monde en général et au Mali en particulier.
Youssouf Sissoko
youssouf@journalinfosept.com

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Sommet de la CEDEAO du 12 décembre: Va-t-il accoucher de nouvelles sanctions ?  

     Après avoir interdit de voyager à plus de 140 personnalités dans le pays, excepté …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils