jeudi 6 mai 2021
Accueil | DEPECHES | Deux heures de terreur dans la ville Banamba

Deux heures de terreur dans la ville Banamba

banambaHier soir, vers minuit des tirs ont été entendus  dans  la ville de Banamba à 150 kilomètres de Bamako. Durant deux heures les habitants étaient à la merci des bandits armés. Ceux-ci expliquent : « s’ils  voulaient  nous tuer, personne ne pourrait les en empêcher mais heureusement la plupart des tirs étaient dirigés vers le haut »

 Ni les gendarmes de Banamba, ni les soldats qui sont campés à Koulikoro, 90 km des lieux,  n’ont intervenu. Pourtant, à moins d’une heure des renforts pouvaient  quitter  Koulikoro et y être sur place. Or ils sont arrivés à Banamba que ce matin.

A  6 heures, les gens tétanisés étaient toujours barricadés chez eux, personne n’osait pointer le nez dehors.

Les assaillants ont enlevé  une voiture 4×4 au camp de la gendarmerie, appartenant à un gendarme, deux motos en plus de cinq autres retirés aux passants qu’ils croisaient sur leur chemin. Aussi, ils ont pénétré dans l’agence BDM  de Banamba après l’avoir démoli et y mettre le feu. En quittant les lieux ils ont  apporté la caisse. A l’heure actuelle on ne connait pas le butin du vol et le feu n’est toujours pas éteint dans l’agence. Pour terminer, ils ont libéré les détenus  de la geôle de Banamba. Selon une source judiciaire, parmi ces prisonniers évadés se trouvent les assassins du juge de paix de Diaola, Oumar Bah. Ces derniers étaient condamnés à perpétuité au moment des faits par la cour d’assise.

Zeinabou Maïga

COULIBALY

Voir aussi

Direction Régionale de la Protection Civile: L’association ATC fait don de sucre et de céréales aux femmes veuves du corps.

C’est à la Direction Regionale de la protection civile sise à Sokoniko qu’a lieu une …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils