mardi 3 août 2021
Accueil | Politique | Des chefs de fraction de Ber optent pour la Paix et la République en claquant la porte de la CMA au profit de la Plateforme

Des chefs de fraction de Ber optent pour la Paix et la République en claquant la porte de la CMA au profit de la Plateforme

Dans une déclaration lue devant la presse le mardi 27 septembre 2016 à la Maison de la Presse, des chefs de fraction, responsables, leaders et notabilités ressortissants de Ber, de la région de Tombouctou, ont réaffirmé leur attachement à l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale. «Après une analyse minutieuse de la situation du nord du Mali et tout ce qui s’y passe, nous informons le chef de file de la médiation internationale, l’Algérie, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies au Mali, chef de la MINUSMA, toutes les autorités du Mali ainsi que l’opinion nationale et internationale que désormais, nous n’entendons plus nous laisser embarquer dans des aventures guerrières injustifiées ou pour des raisons inavouées », a dit le porte-parole de la délégation, Sidi Mohamed Ould Mohamed. Selon les responsables de la délégation, il s’agit pour eux de mener désormais des actions pour que les populations de la localité de Ber ne soient plus l’objet d’instrumentalisation contre l’Etat, qu’elles ne fêtent plus l’indépendance de l’Azawad et qu’elles ne prennent plus part aux agressions contre l’Etat. Ont pris part à la conférence, les honorables Ould Mataly et Assarid Ag Incarbawane, Sidi Mohamed Ould Mohamed, Habala Ag Hamzata, Hama Ould Bouhaya, chef de fraction et Moulaye Ahmed, représentant la Plateforme.
INFO SEPT| lecombat.fr

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Moussa Diawara en prison: Qui l’aurait cru?

Rebondissement dans l’affaire du journaliste Birama Touré disparu depuis 5 ans. L’ex-patron du renseignement malien …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils