vendredi 1 juillet 2022
Accueil | Société | Démission de Papa Mambi Kéita : Le Club des amis et les syndicats de la police demandent au Ministre de la Sécurité de ne pas l’accepter

Démission de Papa Mambi Kéita : Le Club des amis et les syndicats de la police demandent au Ministre de la Sécurité de ne pas l’accepter

Au-delà de l’inacceptation de la démission de l’Inspecteur Divisionnaire de la Police, Papa Mambi Kéïta alias l’Epervier du Mandé, le club des amis de l’homme demande au Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Général Salif Traoré, de chercher à les mettre (Papa et son équipe) dans des conditions idoines afin qu’ils puissent faire leur travail sans pressions ni menaces tout en les protégeant.   Aussi, les syndicats du corps de la Police malienne sont solidaires à la situation de l’Epervier du Mandé et s’apprêtent à lui apporter leur soutien.

L’affaire liée à la démission de l’Inspecteur Divisionnaire de Police, Papa Mambi Kéïta, en service à la Brigade des Investigations Judiciaires (BIJ) est loin de connaître son épilogue. Ses partisans au sein de la société civile malienne ainsi que les syndicats de la Police soumettent à l’appréciation du Chef du Département de la Sécurité et de la Protection Civile leur indéfectible soutien au flic.

Selon le Président du Club des amis de l’Epervier du Mandé, Makan Konaté,   Papa a subit trop de pressions et de menaces suite à des enquêtes qu’il a mené dont deux «remontent à des sommités, à des hautes personnalités de l’Etat. Il subit des pressions, des menaces attentatoires à sa vie dans ces enquêtes. C’est les dessous de la chose… », déplore Makan Konaté. Et de mettre en cause : « le concours des Commissaires est pourri. Il est question de pots de vin». Tout en spéculant : «nous aurions appris qu’il faut payer trois millions de francs CFA pour être admis au concours d’entrée à l’école des commissaires. Papa Mambi a fait le concours, il n’a pas payé l’argent et il n’est pas admis».

Pour le Club des Amis, trop c’est trop pour que l’Epervier du Mandé dépose sa demande de démission, et cela est une perte pour la police malienne. Pour ce faire, le Club des Amis de Papa Mambi Kéïta menace et déclare : «Si jamais la démission de Papa Mambi a été acceptée par le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, nous, entant que le Club des Amis, souhaitons et exigeons la démission du Ministre et du DG de la Police nationale aussi». A cet effet, «nous demandons au Ministre Général Salif Traoré de ne pas accepter la démission et de chercher à les mettre (lui sont équipe) dans des conditions idoines pour pouvoir mieux faire leur travail sans pressions, ni menaces tout en les protégeant ». Pour les amis de Papa Mambi Kéïta, organisés en club, leur idole est toujours Fonctionnaire de la police malienne; car, ils estiment que sa lettre de démission n’a pas été acceptée.

Déjà, faut-il noter, les syndicats de la police nationale se sont réunis autour de leurs revendications dont figure le cas Papa Mambi Kéïta. Ils sont tous solidaires à sa cause et s’engagent à lui apporter leur soutien.

En tout état de cause, l’on retiendra qu’en plus des prouesses de l’Epervier du Mandé, dans ses enquêtes, croient savoir ses amis, ce dernier   aurait déjà décliné des sollicitations des organismes internationaux pour l’unique cause de sa chère Patrie.

Quoi qu’il en soit, le pays n’a plus besoin d’une autre source de tensions sociales en ces périodes cruciales de son Histoire. Surtout que les causes de cette affaire dite de démission de Papa Mambi Kéïta sont trop profondes et délicates. Affaire à suivre !

Oumar Diakité : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

VOL DE MOTOS A KAYES N’DI: 3 personnes arrêtées par la Police 

    Le Commissariat de Police du 2e arrondissement de Kayes a mis la main …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils