samedi 15 mai 2021
Accueil | Politique | Début des travaux du COS ce lundi: Moctar Ouane pourrait-il opérer les réformes sans le M5-RFP ?

Début des travaux du COS ce lundi: Moctar Ouane pourrait-il opérer les réformes sans le M5-RFP ?

   

Le Premier ministre, M. Moctar Ouane, préside ce lundi 19 avril 2021, le lancement des travaux du Comité d’orientation stratégique (COS) qui sera chargé d’appuyer la conduite des réformes politiques et institutionnelles prévues par la Transition, indique une note de la Primature. Crée en fin mars le COS, comme les autres organes de la Transition mis en place sont contestés par le M5-RFP.

La note publiée par la Primature précise que ce Comité d’orientation stratégique sera composé de cinquante personnalités représentant la classe politique, la société civile, le secteur privé, l’Université, les syndicats, les légitimités traditionnelles et religieuses.

En effet, l’organe consultatif créé le 31 mars dernier aidera le Premier Ministre dans sa politique  de réformes politiques et institutionnelles en cours.

“Le COS se réunit deux fois par mois sur convocation du Premier Ministre. Il peut se réunir à tout moment, en cas de nécessité, à la demande du Premier Ministre. Le Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, ses collègues de l’Économie et des Finances et de la Refondation de l’État, chargé des relations avec les Institutions sont membres de droit du Comité’’.

Ce comité a pour mission de définir le périmètre des réformes au regard du contexte et de la durée de la Transition. Il est également chargé de formuler des recommandations sur la base des réformes identifiées par le Dialogue national inclusif (DNI) ainsi que les journées de concertations nationales. Sa mission est aussi de promouvoir l’esprit des réformes politiques et institutionnelles.

Une démarche que n’approuve pas le M5-RFP, considérant qu’il a été mis de côté dans la gestion de la Transition en cours.

Pour le M5-RFP, “l’obstination à vouloir organiser la cession du pouvoir à un complice qui dicte in fine le refus de mettre en place un organe unique indépendant de gestion des élections et d’instaurer une Transition inclusive et transparente notamment sur le calendrier des élections’’.

Le mouvement de contestation estime que la mise en place du “Comité d’Orientation Stratégique (COS) qui tente d’en faire des alibis ou des faire-valoir’’ après “la défiance, le mépris affiché à l’égard de la classe politique et son exclusion de la conduite de la Transition malgré des artifices’’ est un moyen pour “mieux abuser de la communauté internationale’’.

Par conséquent, le M5-RFP ne se reconnait pas dans la marche solitaire du gouvernement sur des sujets requérant par essence un consensus et une mobilisation nationale comme la Révision de la Constitutionnelle, les reformes politiques, administratives et territoriales.

Toutefois, la note précise que les travaux de ce Comité qui démarreront ce lundi disposent d’un groupe d’appui de six Experts et d’un pool d’assistants qui composent le Secrétariat permanent sous la direction de l’ancien ministre Mohamed Alhousseyni Touré.

La structure est également composée de groupes thématiques présidés par une personnalité politique ou civile. Ils sont chargés de faire l’état des différentes propositions de réformes et de les analyser; de suggérer au Comité les propositions de réformes jugées pertinentes ; de proposer des stratégies de renforcement du consensus autour des réformes à conduire.

Le lancement des travaux du COS sera notamment marqué par une présentation du chronogramme électoral par le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation.

Kevin LE COMBAT

 

 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Affaire d’outrage aux magistrats: Me Kassoum Tapo appelle les fans de Ras Bath à se calmer

Le procureur du Tribunal de grande instance de la Commune V a décerné un mandat …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils