lundi 6 juillet 2020
Accueil | Politique | Crise sociopolitique : La Section ADEMA-PASJ France annonce son ralliement au M5-RFP

Crise sociopolitique : La Section ADEMA-PASJ France annonce son ralliement au M5-RFP

Dans un communiqué, le parti de l’abeille, section France, a annoncé son ralliement à la cause du peuple. Selon, cette section, la crise actuelle est l’expression de « la faillite des hommes et des femmes politiques traditionnels ».

La section ADEMA-PASJ de la France dit être d’accord que le Mali traverse une crise multidimensionnelle (sécuritaire, politique, économique, sociale, culturelle…  etc.) depuis plusieurs années. Une crise selon les Maliens de France, « d’origines diverses et variées dont la plus visible et palpable est la faillite des hommes et des femmes politiques traditionnels ».

Pour cette section, le peuple n’a plus confiance à ses représentants qui au lieu de s’évertuer à rechercher les solutions aux nombreuses difficultés auxquelles les Maliens sont confrontés ne se préoccupent que de leurs conforts égoïstes et personnels au mépris de l’intérêt général, faisant ainsi mauvais usage du suffrage du Peuple.

La situation qui prévaut aujourd’hui était « prévisible et inévitable ». Pour eux, il était clair qu’avec « l’arrogance, la corruption, le népotisme, le détournement des deniers publics érigés en système pour appauvrir le pays en toute impunité », le pays devrait déboucher sur une crise. La justice malienne est «deux vitesses : une justice pour les puissants et les riches et une justice pour les faibles et les pauvres » d’où la trahison des idéaux du 26 mars 1991.

Dénonçant les élites, les militants de ce parti estiment que les gouvernants actuels « ont toutes les qualités sauf le courage, le patriotisme, la probité et la morale ».

« Nos ancêtres qui n’ont été ni chrétiens, ni musulmans, savaient pour autant ce que voulait dire ces vertus qui suivent : Mériter la confiance des autres : (Danaya) ; Tenir sa parole:(koumakan) ; Honorer ses promesses ou son engagement pris: (lahidoukan) ; Et rester fidèle à son serment: (kalikan) ».

Les dix dernières années ont été très mauvaises en matière de la bonne gouvernance du pays.

Sur d’autres plans, depuis 2012, l’État malien a périclité. « L’unité nationale et l’intégrité du territoire sont sérieusement compromises et menacées », souligne le communiqué.

« La Section Adema France fidèle aux principes fondamentaux d’un état de droit, de démocratie, du respect du bien public et le Servir et non se Servir, soutient indéfectiblement le vent nouveau qui souffle sur le pays tout entier et par ricochet le Mouvement de contestation et de révolte populaire contre le pouvoir et la non-gouvernance au Mali », annonce le communiqué qui clarifie sa position.

« Nous sommes en accord avec le M5- RFP en quête de changement au Mali sans violence et sans effusion de sang », lit-on dans ce communiqué.

Par ailleurs, la section ADEMA-PASJ, section France demande « la dissolution de l’Assemblée Nationale ; la démission des conseillers de la Cour Constitutionnelle ; la composition d’un gouvernement d’Union Nationale de Transition avec la participation de la Diaspora ; la Création d’une Constituante (Structure de Transition) composée des représentants de toutes les couches socioprofessionnelles et de la diaspora ; un Premier Ministre avec des Pouvoirs élargis et bien définis ; et faire en sorte  d’éviter une humiliation au président de la République en le maintenant dans une fonction honorifique jusqu’à la fin du mandat ».

Selon cette proposition, le gouvernement de la Transition mettra tout en œuvre pour rouvrir tous les dossiers de justice en souffrance dans les tribunaux ou classés sans suite. Mais aussi propose-t-il que la Transition dépoussiéra la Constitution avant l’organisation d’un referendum.

Bourama Kéita

Malick Diancoumba

Voir aussi

SOUMAÏLA CISSÉ TOUJOURS PORTÉ DISPARU : LA DEUXIÈME ASSURANCE D’IBK ACCENTUE LES ANGOISSES. 

Du chef de file de l’opposition nationale enlevé depuis le 25 mars dernier, il a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils