mercredi 27 octobre 2021
Accueil | Politique | CRÉATION DU PARTI USR: Nouhoum Togo chez Mahmoud Dicko pour des bénédictions

CRÉATION DU PARTI USR: Nouhoum Togo chez Mahmoud Dicko pour des bénédictions

Le président et le créateur du parti « Union pour la Sauvegarde de la République » (USR), Nouhoum Togo était chez l’Imam Mahmoud Dicko pour des bénédictions afin que son parti créé, mais pas encore lancé officiellement puisse aller de l’avant.
Toute chose qui débute par la bénédiction, ira de l’avant et connaitra de l’ascension, affirment les vieilles personnes de ce pays. C’est dans cette optique que le président du nouveau parti USR a rendu une visite de courtoisie à l’Imam de Badalabougou pour l’informer de la création de son parti. Lors de cette visite, le président Togo a rappelé que depuis l’avènement de la démocratie jusqu’à nos jours, l’Imam Mahmoud Dicko a assisté à toutes les scènes qui se sont déroulées au Mali, c’est pour cela, il dit qu’il est venu l’honorer et prendre des bénédictions pour un avenir radieux de sa nouvelle organisation politique.
« Depuis l’AEEM (Association des Élèves et Étudiants du Mali) jusqu’à la création du multipartisme, Mahmoud est au courant de tout. Je ne suis rentré dans aucun parti politique à part l’arrivée récente du PDES (Parti pour le Développement Économique et la Solidarité) du feu ancien président Amadou Toumani Touré alias ATT, qui avait de bonnes relations avec l’ancien président du Haut Conseil Islamique du Mali (HCIM) », a-t-il dit et ajoute que le président ATT a partagé la même idéologie que l’Imam Dicko jusqu’à sa dernière demeure.
Sur la scène la politique, Nouhoum Togo, le très proche d’ATT, martèle que la politique est devenue une chose que tout le monde critique, y compris les politiciens. « Au Mali, personne ne fait plus confiance aux politiciens tellement qu’ils sont sur du faux ; le mensonge, le détournement, toute sorte de calomnie. La confiance est brisée entre le peuple et les politiciens parce qu’on a oublié les valeurs sociétales du Mali », a confirmé M. Togo. Toujours selon lui, on doit changer la manière de faire de la politique au Mali en retournant aux anciennes bases fondamentales du Mali et se critiquer dans le respect.
Nouhoum Togo et sa délégation ont remis le récépissé du parti à l’Imam Mahmoud Dicko dans le respect en focalisant sur la bénédiction de l’actuel président d’honneur du HCIM.
Quant à l’Imam très fier avec des sourires aux lèvres, il a pris le récépissé de l’USR dans ses bras et a profité de l’occasion pour donner quelques conseils précieux au président Togo. « Un chef doit écouter tout le monde pour assumer sa responsabilité. Il doit supporter tous les coups », a conseillé l’Imam. Ensuite, il a fait des bénédictions pour le parti de Nouhoum Togo.
D. Sanogo LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Vers la saisie des biens des fils d’IBK: Un acolyte de Bouba visé par des enquêtes   

  La lutte contre la corruption au Mali prend, depuis le début de la seconde …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils