mardi 28 juin 2022
Accueil | Société | Contre la fourniture de la carte d’identité nationale biométrique à 6000 F CFA : Des manifs en vue

Contre la fourniture de la carte d’identité nationale biométrique à 6000 F CFA : Des manifs en vue

Constatant des irrégularités et des confusions dans l’attribution du marché de fourniture de la carte d’identité nationale biométrique à Cissé Technologie, des citoyens organisés en une association de la société civile, projettent un grand sit-in de contestation devant le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile dans les jours à venir.  En plus de la dénonciation des actes de magouille érigés en système dans les procédures de passation dudit marché, les manifestants comptent s’opposer au prix unitaire de la carte fixé abusivement à 6000  francs CFA.

L’affaire dite de fourniture de carte d’identité nationale biométrie couplée risque de provoquer un autre véritable tollé au plan national. Dans cette histoire, lors de la passation du marché de fourniture de cette carte d’identité nationale biométrique, il n’y a pas eu d’approbation du Rapport de dépouillement dument signé par la Direction Générale des Marchés Publics (DGMP).  Selon des sources introduites, la notification provisoire attribuée à Cissé Technologie provient d’un Responsable du Département de la Sécurité et de la Protection Civile.  Autrement dit, l’Etat malien n’a délivré, en tout cas officiellement,  aucune notification à cette société de la place (Cissé Technologie) qui annonce son programme de délivrer la carte d’identité nationale biométrique au prix unitaire de 6000 francs CFA.

Pourtant, l’Etat, à travers le Ministère de l’Economie et des Finances, manifestait qu’il n’était pas disposé à conclure un marché de carte d’identité nationale biométrique dont l’unité reviendrait à 6000 francs CFA pour le Malien moyen. «Au niveau du Ministère de l’Economie et des Finances, les moyens dont dispose  l’Etat ne peuvent pas satisfaire ce marché…»,  a-t-on appris.

Mais, malgré cela, pour ce faire, des voies et moyens   sont en train d’être explorés pour mettre à contribution des notables et Religieux afin que Cissé Technologie retienne le marché. De nos dernières informations, cette option se révèle inexploitable. Car, précisent nos sources, ces personnalités préfèrent se plier au conseil des techniciens et spécialistes du Ministère de l’Economie et des Finances.

Aussi, après que Cissé Technologie ait annoncé avoir eu le marché de la fourniture des cartes d’identité, des citoyens, réunis dans une organisation dénommée «Touche pas à ma carte d’identité », planifient de lutter jusqu’au bout contre la décision l’ayant attribué ce marché. A cet effet, des manifestations sont en vue.

«Nous allons commencer par un grand sit-in qui aura lieu devant le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile d’où partent toutes les actions d’irrégularité et autres appuis en faveur de Cissé Technologie. Aussi, il est question de contraindre l’Etat malien à respecter les règles dans n’importe quelle passation de marchés publics comme cela se fait dans les autres pays de la Sous-région…», commente le porte-parole de cette nouvelle organisation ayant requis l’anonymat.

Oumar Diakité : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU GPAC: Les responsables s’engagent pour la mise en œuvre des recommandations

    Le Groupement professionnel des agences de communication du Mali (GPAC) a tenu, hier …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils