mardi 20 avril 2021
Accueil | Politique | CONFIDENCE : Le ministre a pleuré son départ, mais il a été maintenu in extremis

CONFIDENCE : Le ministre a pleuré son départ, mais il a été maintenu in extremis

Informé qu’il ne ferait plus partie du nouveau gouvernement, un ministre ressortissant du Nord avait passé une bonne partie de la journée à pleurer. Certains avaient peur et craignaient qu’il ne se suicide même.
Ministre ou rien ! En tout cas cela semble être la philosophie de ce ministre originaire de la partie septentrionale du Mali. En effet, après avoir été ministre sous ATT et bénéficié de tous les avantages, notre ministre s’est vu offrir un nouveau poste dans le gouvernement de Modibo Kéita au nom de la réconciliation et de la cohésion sociale. Mais voilà qu’avec le dernier renouvellement, IBK avait décidé de l’enlever pour n’avoir pas atteint les objectifs qui lui ont été assignés. Mais coup de théâtre, l’homme a sangloté lorsqu’il a été informé et il a passé une bonne partie de la journée à pleurer. Il n’avait qu’un seul mot à la bouche « je n’aime pas l’humiliation et c’est ce qui est en train de m’arriver comme ça ».
Un proche à lui nous confie que notre fameux ministre était prêt à se suicider. L’on ne sait pas par quel miracle son nom s’est retrouvé sur la liste mais à la surprise générale de ses proches et de lui-même, il a été maintenu.
D. Kéita LA SIRENE

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Chérif de Nioro appelle les Maliens: « Ne permettez pas que des lois contraires à l’Islam soient inscrites dans la Constitution »

  Le chérif de Nioro est décidé à ne rien lâcher dans cette affaire des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils