dimanche 3 juillet 2022
Accueil | Société | Commune I : Le Bureau fait le bilan de ses 7 premiers mois de gestion

Commune I : Le Bureau fait le bilan de ses 7 premiers mois de gestion

Le Maire de la Commune I du District de Bamako et l’ensemble de son Bureau ont présenté à la presse le bilan de leur gestion au cours des sept premiers mois de leur mandant.

Dans le cadre d’un exercice de transparence et d’information des populations, le Maire Mamadou Kéïta a rencontré la presse, le week-end dernier, pour partager avec elle les réalisations de son équipe en sept mois. Selon le Maire, de leur installation à ce jour, ils ont eu à réaliser entre autres activités : La création d’une mairie secondaire à Sotuba, un deuxième centre secondaire en cours d’ouverture à Banconi-Djanguinèbougou et la création d’un Bureau de communication pour tenir informer les populations.

Côté assainissement, il a été, toujours selon le Maire, mis fin à la divagation des animaux par la création d’une fourrière à Djélibougou ; l’organisation des journées d’assainissement  et le curage des caniveaux.

Sur le plan sanitaire, son équipe, à ses dires, a organisé une tournée dans tous les CSCOM pour faire l’état des lieux et, en même temps, gérer les conflits en leurs seins. Avec l’aide de l’ONG El Farouk, la mairie a obtenu une salle de réanimation de quatre lits au niveau du centre de référence de Korofina, etc.

Sécurité élevée

Ensuite, le Maire Mamadou Kéïta a assuré que lui et ses Hommes sont à pied d’œuvre pour trouver des solutions idoines aux questions foncières notamment celles des 84 hectares et de l’emprise des rails. Grâce à leur implication avec les Religieux et le Commissaire du 6e Arrondissement, Tapa Diallo, la mosquée de Babouyabougou qui était fermée depuis deux ans a été rouverte le 1er août dernier. Egalement, ils espèrent mener des actions pour la réouverture de la mosquée de Nafadji très prochainement.

Le Maire Mamadou Kéïta n’a pas passé sous silence les efforts menés pour assurer la quiétude des populations en collaboration avec le Commissaire du 6e Arrondissement Tapa Diallo. L’installation des lampadaires dans certaines rues pour réduire les vols et les cas de viols sont à noter aussi. Lors de cette conférence, le Commissaire Tapa Diallo a exposé les armes à feux (marque américaine, béréta et de fabrications artisanales) saisies sur des malfrats à travers la Commune. Il y avait aussi des armes blanches. Selon lui, il est temps que les armureries et les ventes d’armes artisanales soient règlementées dans notre pays. C’est pour éviter qu’elles ne tombent entre de mauvaises mains. Le Maire a rassuré les journalistes de la disposition de son équipe à leur donner toutes les informations sur la vie de sa Commune.

Mohamed Dagnoko : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

SÉCURITÉ ROUTIÈRE: Le port du casque obligatoire à partir du 15 août 

  Pour la sécurité des usagers de la route, le port du casque entrera en …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils