mercredi 28 octobre 2020
Accueil | Politique | Bras de fer entre CMAS et M5-rfp : le silence de l’Imam Dicko inquiète

Bras de fer entre CMAS et M5-rfp : le silence de l’Imam Dicko inquiète

Depuis quelques jours, la relation entre la Coordination, des Mouvements, Associations et Sympathisants de l’Imam Mahmoud Dicko (CMAS) à travers son coordinateur Issa Kaou Djim et le Mouvement du 05 juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) se dégrade de plus en plus. Face à cette tumultueuse situation, quelle explication peut-on donner au silence de l’Imam Dicko ? 

 

Droit dans ses bottes, majestueusement installé dans sa grande mosquée de Badalabougou, égrainant le chapelet, le très influent, l’éclairé, le sage, l’Imam Mahamoud Dicko continue à se retenir des conversations. Écarté de tout depuis plusieurs semaines, dans son coin, l’Imam regarde les choses se détériorer entre les principaux acteurs de la lutte héroïque du peuple malien sans piper mot.  Il s’agit de la CMAS, le mouvement qui porte son nom et le M5–RFP qui le considère comme l’Autorité morale de leur mouvement, dont Dr Choguel Kokala Maïga en est le chef stratégique. Le week-end dernier, la CMAS, à travers son éminent Coordinateur, Issa Kaou Djim, interdisait au M5 de tenir sa réunion au siège de la CMAS. Chose qui a conduit à une agression physique contre sa personne (Issa K. Djim) au point qu’une partie de sa babouche soit déchirée au siège de la CMAS. Plusieurs images en illustrent parfaitement.

« J’ai décidé conformément aux intérêts de la CMAS d’interdire les réunions de certaines personnes qui estiment que c’est eux le M5. Aujourd’hui, nous sommes dans une logique de transition. La CMAS est représentée au sein du gouvernement de transition en occurrence, le président des Jeunes de la CMAS, Mohamed Salia Touré. Nous avons estimé qu’on ne peut pas être membre du gouvernement et que le siège de CMAS sert des propos contre ce même gouvernement. En tant que responsable politique, j’ai décidé que les réunions de ceux de certains de mes anciens camarades qui continuent à s’arroser la paternité du M5 ne se tiennent plus au siège de la CMAS, » a déclaré le Coordinateur général de la CMAS dans une vidéo.

Face à cette tumultueuse situation, qu’est-ce qui peut en réalité mettre fin à ces nombreuses et regrettables dissensions ? À notre humble avis, éclairé qu’il est, sage qu’il est, la fin immédiate de ces anomalies ou divergences de vues est une question rapide. Le M5, dans toutes ses déclarations se réclament de l’Imam Dicko, comme leur autorité morale ; ce qui est valable également pour la CMAS. Qui a tort ? Ou qui a raison ? Peu importe, qu’est-ce qui explique son silence ? Dans tous les cas, l’Imam Mahamoud Dicko doit rompre ce silence pour éclairer sa position ; et réconcilier à jamais ces hommes et femmes du Mali pour le bonheur du pays.

Moriba DIAWARA

 

Malick Diancoumba

Voir aussi

LE M5-RFP FOURBIT SES ARMES : est-ce la fin de la trêve et le début de la nouvelle bataille?

Les leaders du Mouvement du 5 juin Rassemblement des forces Patriotiques étaient en réunion le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils