dimanche 26 mai 2024
Accueil | Société | Attaque du 9 juillet : Le dernier bilan fait état de 3 soldats maliens tués et 5 autres portés disparus

Attaque du 9 juillet : Le dernier bilan fait état de 3 soldats maliens tués et 5 autres portés disparus

Des soldats maliens ont été blessés et une dizaine autres sont portés disparus ; tel était le premier bilan obtenu de l’embuscade de djihadistes présumés qui a eu lieu le dimanche dernier près de Ménaka au Nord-est de notre pays. Selon un communiqué de l’armée malienne, une patrouille partie de Ménaka a été attaquée entre cette ville et Gao. «Des véhicules ont été détruits. L’on déplore aussi des portés disparus», selon le texte.

Quatre jours après  cette attaque, un nouveau bilan a été publié par la même armée malienne. Ce dernier bilan, en date d’hier jeudi, fait état d’au moins trois soldats maliens tués et cinq toujours portés disparus.

Par ailleurs, l’armée malienne a annoncé avoir tué une douzaine de djihadistes pendant des opérations conjointes avec la force française Barkhane cette semaine dans la même Région, à l’est de Gao.

Ces opérations, en début de semaine, se sont soldées «par une douzaine de terroristes mis hors d’état de nuire et un autre a été fait prisonnier », a indiqué l’armée malienne dans un communiqué.
«Il s’agit de sorties de routine ayant abouti à l’élimination des combattants djihadistes», a affirmé une source militaire citée par l’AFP. Cette source a indiqué que le dernier bilan d’une attaque djihadiste, le 9 juillet dernier, entre Gao et Ménaka (Nord-est), à la suite de laquelle une dizaine de militaires maliens avait été portée manquants, s’élevait désormais à «trois morts et cinq disparus». Deux militaires rescapés de cette attaque sont arrivés, mardi dernier, à Ménaka, avait-on appris auparavant de sources militaires et locales.

Katito WADADA : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

TRAFIC FERROVIAIRE : La reprise du trafic ferroviaire au plan national lancée !

  Sur instruction du ministre des Transports et des Infrastructures, Mme Dembélé Madina Sissoko, une …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils