dimanche 1 août 2021
Accueil | Art & Culture | Arts plastiques au Mali : Les acteurs renforcent leurs capacités

Arts plastiques au Mali : Les acteurs renforcent leurs capacités

Le Musée National abrite depuis le lundi dernier, un atelier de «Renforcement des capacités des acteurs culturels en vue du développement du secteur des Arts plastiques». Une vingtaine d’acteurs culturels y participent.

Cet atelier de renforcement des capacités vise à doter les acteurs culturels dans le domaine des Arts plastiques de nouvelles compétences techniques et managériales afin de leur permettre de concevoir facilement des projets d’exposition d’arts contemporains, de trouver des partenaires techniques et financiers pour leurs projets, de maîtriser les mécanismes de prêt, de transport et de sécurité des œuvres. Cet atelier leur permettra également de comprendre les aspects relatifs aux questions de Droit d’auteur des œuvres, d’élaborer une bonne scénographie pour l’exposition, de maîtriser les techniques pour une bonne présentation des œuvres, les aspects de  lumière dans les espaces d’exposition, la communication et les relations presse, l’accueil et la sécurité du public, le bilan et à l’évaluation de leurs projets, …

Cinq jours durant, une équipe de 20 acteurs culturels, composée prioritairement de gestionnaires de galeries d’exposition et d’espaces culturels, de techniciens des arts et de la culture au niveau régional ou local, d’artistes plasticiens et d’étudiants vont se lancer à un exercice de partage d’expérience afin de renforcer leurs capacités.

En ouvrant les travaux de l’atelier, la Ministre de la Culture, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, dira qu’il «nous est un principe d’actions que le soutien à un programme permanent d’appui et de renforcement des capacités des acteurs publics et privés. Ces ateliers, depuis 2013, ont pour seul but de permettre à nos acteurs culturels de ne pas rater le train du développement du secteur en matière de gestion, de management, de marketing et plus globalement de professionnalisation dans leur domaine respectif».

Toujours, selon la Ministre Ramatoulaye Diallo, aujourd’hui, l’ambition du Département de tutelle est de permettre au secteur des arts plastiques de se découvrir une clientèle interne «tout en développant d’autres opportunités à travers le monde ».

Salimata Fofana : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Le griot : d’hier et d’aujourd’hui

Les griots étaient des personnages très écoutés dans nos sociétés, car incarnant le respect et …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils