mardi 30 novembre 2021
Accueil | Important | ANTIM : Construction du siège sur fond de vives tensions !

ANTIM : Construction du siège sur fond de vives tensions !

Sous l’égide de Mme le Ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, les Responsables de l’Agence nationale de télésanté et d’informatique médicale (ANTIM) viennent de procéder à la pose de la première pierre De leur nouveau siège. C’est un projet de construction d’une infrastructure moderne flambant neuve, qui sera contigüe à la maternité de Hamdallaye, en Commune IV du District de Bamako. Mais tout porte à croire que cette construction se fera sous forte tension sociale dans la mesure au cours du présent évènement on apercevait des protestataires.

Initié par la Ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Mme Madeleine Togo, le projet de réalisation du nouveau siège vise à doter l’Agence nationale de télésanté et d’information médicale (ANTIM) d’un bâtiment adapté à son cadre organique à savoir : moderne, éco-durable, de haute qualité environnementale respectant le traditionnel style architectural soudan-sahélien du Mali.

Le Budget consacré à la réalisation des travaux est de l’ordre 2,55 milliards de francs CFA (deux milliards cinq cent cinquante millions) sur financement triennal de la BSI.

Construction sous forte tension sociale

Lors de la pose de la première pierre du nouveau siège de l’ANTIM, le 16 décembre dernier, par Mme le Ministre de la Santé, entourée du Directeur Général de l’agence, Ousmane Ly, il y avait un groupe d’hommes et de femmes qui menaçaient de s’opposer à la réalisation de ce projet. Cela, sous prétexte que la parcelle leur appartiendrait.

Pour la circonstance, le Chef du quartier de Hamdallaye, Adama Bereté, s’est, quant à lui, félicité du projet d’un côté et, de l’autre, toute sa satisfaction pour n’avoir pas impliqué dans aucune affaire d’expropriation foncière. Mais, ce jour là, on doit se poser la question de savoir si véritablement il n’y aura pas éventuellement de graves litiges fonciers pouvant faire arrêter les travaux de construction de ce siège. Le gouvernement est-il au courant ?

En prélude à cet évènement, les Administrateurs de l’ANTIM avaient, sous la présidence de Sékou Oumar Dembélé, Représentant de la Ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, procédé, le 15 décembre dernier, à des assises à la faveur desquelles la question avait discutée et apparemment gérée. C’était à l’occasion de la 13e Session ordinaire du Conseil d’Administration de l’agence.

Concernant cette session ordinaire du CA, notons qu’elle était essentiellement consacrée à l’examen et adoption du procès verbal de la précédente session ; l’état de mise en œuvre des recommandations de la session 2015 ; les Rapports d’activités et financier courant 2016 et le programme d’activités avec le projet de Budget de 2017.

S’agissant des activités programmées et réalisées au titre de l’année 2016, il y a eu la sensibilisation des établissements de santé sur les opportunités offertes par le Datacenter ; le renforcement des SIH dans les établissements de soins partenaires ; la poursuite de la dotation des CSREF, hôpitaux et des Directions centrales en lignes pour la flotte mobile de la santé, etc. L’année en cour qui finit a été marquée par, entre autres, l’opérationnalisation de l’Unité mobile du centre pilote de télémédecine militaire du service de santé des armées.

Au plan financier, l’on retiendra que pour la période du 1er janvier au 30 novembre 2016, sur une prévision annuelle de 1.572.303.000 francs CFA, 1.316.070.447 francs a été mobilisé (soit un taux de mobilisation de 84%).

Mohamed BELLEM : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Polygamie : Des femmes  témoignent sur comment elles en ont été informées

  Au Mali, le code de la famille prévoit l’option du régime polygamique pour un …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils