mardi 26 octobre 2021
Accueil | Société | Affaire Rasta-Blaise Sangaré : Le leader du CDS débouté

Affaire Rasta-Blaise Sangaré : Le leader du CDS débouté

Le verdict dans cette affaire qui l’oppose à Mamadou dit Blaise Sangaré est tombé,  le lundi 29 janvier 2018. Le Président de la Convention Sociale Démocrate (CDS-Mogotiguiya) qui tenait obstinément et résolument à aller jusqu’au bout dans cette affaire contre Mohamed Ali Bathily dit Rasta Bath, a été débouté par décision judiciaire.

 Les faits remontent en septembre 2017. En fait, il s’agit d’une affaire de diffamation et déclaration de fausses informations que Blaise Mamadou Blaise Sangaré Mogotigui aurait été victime de part du populiste Ras Bath. Une affaire pour laquelle le Président du CDS-Mogotiguiya avait juré devant les Hommes des médias d’aller jusqu’au bout dans la procédure afin que la vérité éclate au grand jour pour que le mythe de l’invincibilité de Rasta tombe. Pour Blaise, son honneur a été trainé dans la boue et dans les égouts à travers une émission de radio. Selon lui, Ras Bath l’a accusé gratuitement  de « détournement de fonds à la Caisse des retraités du Mali ».

Pour se défendre, face à l’opinion nationale et internationale, Mamadou Blaise Sangaré avait alors souligné qu’il avait été inculpé, le 26 avril 2001, pour atteinte aux biens publics portant sur la somme de 72.000.000  de francs CFA. Mais qu’à la fin de cette procédure  judiciaire,  il a été remis en liberté provisoire après le paiement d’une caution de 36 millions F CFA, le 20 novembre 2006.

Cette somme lui avait été restituée après l’audience du 25 novembre 2009,  à l’issue de laquelle a été prononcé un non-lieu par le Tribunal de la première Instance de la Commune III du District de Bamako.

Dans les coulisses de ce mécontentement de Blaise, Ras Bath soutient mordicus que des jeunes à la solde du Mogotigui l’avaient empêché de rentrer à Bougouni à travers un barrage érigé à l’entrée de la ville où il était  allé battre campagnes contre le Projet de révision constitutionnelle  du Président IBK.

Donc, au finish, Blaise Sangaré, dans le cadre de sa plainte contre Ras Bath, vient d’être débouté par décision judiciaire. Où va le Mali ?

Mahamadou YATTARA : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Prise de court par le temps dans la construction du viaduc de Yirimadio: L’entreprise Razel encore à la recherche d’un bouc émissaire    

  Malgré les mises en garde du ministredes Transports et des Infrastructures, Mme Dembélé Madina Sissoko, …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils