lundi 20 mai 2024
Accueil | Politique | ACCORD POUR LA PAIX ET LA RÉCONCILIATION: L’État-major appelle à la vigilance contre les manœuvres sur les réseaux sociaux  

ACCORD POUR LA PAIX ET LA RÉCONCILIATION: L’État-major appelle à la vigilance contre les manœuvres sur les réseaux sociaux  

 

 

La montée en puissance des Forces armées maliennes fait couler beaucoup d’encre et de salive par rapport à une possible non-application de l’Accord pour la paix et la réconciliation (APR) sur les réseaux sociaux depuis quelque temps. Face à ces nombreuses manœuvres sordides, l’État-major général des armées a tenu à rassurer l’opinion.   

Dans la note que nous avons pu consulter sur la page Facebook des Forces armées maliennes, l’État-major général des armées a tenu à informer l’opinion nationale et internationale que des voix s’élèvent, de plus en plus, sur les réseaux sociaux pour associer la montée en puissance des Forces armées maliennes aux ambitions de contrarier l’application de l’Accord pour la paix et la réconciliation (APR).

Toutefois, malgré de nombreuses allégations contre les Forces armées maliennes, l’État-major général des armées a annoncé qu’il se démarquait de ces allégations, visant à mettre en mal la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation, avec des suspicions orientant cette montée en puissance vers des actions en cours des Forces armées maliennes contre les mouvements signataires.

Face à la situation présente et qui ressemblerait à des manœuvres sordides et mensongères véhiculées depuis quelque temps sur les réseaux sociaux, l’État-major général des armées a rappelé que les Forces armées maliennes restent attachées à l’Accord pour la paix et la réconciliation, conformément aux directives politiques et ne sauraient entreprendre des actions contraires aux engagements du gouvernement malien. Et donc, c’est la raison pour laquelle, il a appelé à la vigilance contre les nombreuses manœuvres en cours, visant à diviser les populations et les communautés au moment où l’ensemble du peuple malien est résolument tourné vers la paix, la quiétude et le vivre ensemble.

Le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga a, devant les honorables membres du Conseil national de Transition (CNT), a rappelé le point, mais avec moins d’assurance et de conviction née d’une franchise, car il a parlé de la mise en œuvre intelligente de l’Accord pour la paix et la réconciliation issue du processus d’Alger. La mise en œuvre intelligente, mais de quelle manière ? Le chef du gouvernement, stratège qu’il est, saura certainement faire la part des choses afin de permettre au pays de retrouver la paix et la quiétude définitives sur l’ensemble du territoire malien.

Moriba DIAWARA  LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

ACQUISITION D’AVIONS DE COMBATS ET DE DRONE : Un nouveau cap franchi dans la quête de la souveraineté aérienne

    Le président de la Transition, Colonel Assimi Goïta, a remis jeudi dernier (16 …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils