dimanche 14 août 2022
Accueil | Société | À propos de l’attaque meurtrière à Koulongo : Des enquêtes et arrestations sont en cours selon le Procureur de la République

À propos de l’attaque meurtrière à Koulongo : Des enquêtes et arrestations sont en cours selon le Procureur de la République

Le Ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction Citoyenne, porte-parole du Gouvernement, Amadou Koïta, était face à la presse, le 12 janvier dernier, dans le cadre du briefing post-conseil des Ministres. Au-delà du compte-rendu  hebdomadaire habituel, le Ministre a invité les populations à un consensus national contre les ennemis de la paix au Mali. 

Le premier briefing hebdomadaire du Porte-parole du Gouvernement au titre de l’année 2019 a eu lieu le 12 janvier dernier. Parlant de l’actualité, le Ministre Amadou Koïta affirmera que ce Nouvel An a pris son envol par une grande tristesse due à l’attaque meurtrière dans la localité de Koulongo dans le Cercle de Bankass.  Le Chef de l’État s’est rendu sur les lieux en présentant les condoléances de la nation aux familles endeuillées. En prévention, précise le Ministre, le renforcement du dispositif sécuritaire et d’équipements militaires sont en renforcement concernant le Centre du pays. Il s’agit là d’une nouvelle stratégie de perturbation des ennemis de la nation en lien de confusion avec les tensions inter et intra communautaires.

Parlant de la grande paralysie de la nation suite à la grève déclenchée par l’UNTM qui marquait l’actualité, le Ministre était loin d’être convaincant. Il a été incapable de définir les mesures prises par le Gouvernement en guise de solution en cas de prolongation de la grève. Il s’est contenté de mettre l’accent sur le forum social en perspective comme porte de sortie. Ce forum, précise-t-il, mettra à table le Gouvernement-patronat-syndicat. Par ailleurs, le Conseil des Ministres a adopté des projets de textes relatifs à la création, à l’organisation et aux attributions de l’armée de terre. L’Armée de terre, en collaboration avec les autres composantes des forces armées est chargée de la préservation de l’intégrité du territoire national et la participation aux actions de développement économique, social et culturel du pays et aux opérations de la paix et d’assistance humanitaire. Les projets de textes adoptés révisent les textes relatifs à la création, à l’organisation et aux attributions  de l’armée de terre pour tenir compte des nouveaux défis sécuritaires, des besoins opérationnels et de gestion efficace des ressources humaines. Les innovations s’inscrivent dans le cadre de la Loi d’Orientation et de Programmation Militaire (LOPM) 2015-2019.

Ensuite, au cours du présent Conseil des Ministres, il y a eu un projet de décret émanant du Département de l’Économie et des Finances portant approbation  du marché relatif aux travaux de construction du siège de la recette générale du District de Bamako et de la paierie générale du Trésor public. Pour un montant de plus de 798 millions de nos francs, son exécution contribuera à l’amélioration des conditions de travail des agents de la Recette du District  de Bamako et de la paierie générale du Trésorpublic. Des projets de Décret portant  approbation des marchés relatifs aux travaux de voiries et de drainages en Communes II et V. Des projets de Décret portant approbation  des marchés relatifs aux travaux de construction  et de bitumage de la route Kwala-Mourdiah-Nara. Les marchés sont conclus par le Gouvernement du Mali pour un délai d’exécution de 24 mois pour plus de 36 milliards de nos francs. Un projet de Décret portant suspension pour 2 ans de la perception  de la taxe sur la valeur ajoutée sur les importations et les achats locaux de graines de coton  destinées aux unités industrielles de production d’huile alimentaire et d’aliment bétail. Un projet de Décret portant approbation du schéma communal d’aménagement du territoire de la Commune rurale de Gavinané, Cercle de Nioro et de Lakamané, dans le Cercle de Diéma.

Sur le Rapport du Ministre de la Culture, le Conseil des Ministres a adopté un projet de Décret portant classement du site du palais de Koulouba dans le patrimoine culturel national. Sur le Rapport du Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, le Conseil des Ministres a adopté des projets de textes  relatifs à la création, à l’organisation, aux modalités de fonctionnement et au cadre organique de la cellule sectorielle de lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et les hépatites virales.

Mohamed BELLEM : LECOMBAT

Rédaction

Voir aussi

Vie chère après la levée des sanctions de la CEDEAO: Quand des Maliens préfèrent l’embargo à la galère actuelle

Malgré la levée des sanctions de la CEDEAO et de l’UEMOA depuis le 4juillet passé …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils