mardi 20 octobre 2020
Accueil | Oeil du combattant | A Gao, les éléments du MOC prennent à contre-pied les combattants du CMFPR2 et alliés

A Gao, les éléments du MOC prennent à contre-pied les combattants du CMFPR2 et alliés

Pour le non respect de ses doléances en 15 jours comme prévu,  les combattants de la CMFPR 2 (Coordination des mouvements et front patriotique de résistance) et alliés envisageaient d’occuper à nouveau certains services d’Etat. Cela, à compter d’hier, mardi 14 mars, vers le soir, dans la ville de Gao. Mais, contre toute attente, ce sont les éléments du Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC) qui ont pris le devant. Ils ont, du coup, pris le contrôle de ces lieux stratégiques visés par les combattants de la CMFPR 2, selon nos informations, pour les sécuriser.

Faut-il rappeler que les combattants de la CMFPR 2 avaient pris en otage le Bureau de l’Assemblée régional auparavant pour contester la mise en place des autorités intérimaires. Pour ce faire, il y a eu des pourparlers. Et une assurance leur avait été donnée. L’Imam Alpha Oumar et le Ministre El Moctar s’étaient portés garants pour que la CMFPR2 accepte de libérer les locaux de l’Assemblée régionale ainsi que certains services étatiques de la ville de Gao. Mais, maintenant qu’il n’y a pas eu de suite favorable, après 15 jours d’attente, les combattants avaient programmé de redescendre dans les rues pour occuper les services de l’Etat. Cependant, les éléments du MOC se sont précipités sur les lieux pour plutôt les sécuriser. Alors qu’adviendrait-il à Gao dans les jours à venir ?

Le fouineur

Rédaction

Voir aussi

L’ŒIL DU MATIN : Haro sur la solidarité vindicative et condescendante de la Cédéao

La Cédéao, ou plus précisément certains présidents des Etats membres de cette structure, ont le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils