vendredi 18 juin 2021
Accueil | Politique | 2ème tour des législatives : Vote sanction du peuple !

2ème tour des législatives : Vote sanction du peuple !

Les rideaux tombent sur les élections législatives 2020 du Mali. En attendant la proclamation officielle des résultats par la Cour Constitutionnelle, les premières tendances du 2ème tour des élections législatives laissent entrevoir une grosse surprise, dans beaucoup de circonscriptions électorales. Les résultats provisoires non officiels annoncent la chute de plusieurs grosses pointures.  Parmi lesquelles, Moussa Timbiné en CV, Mamadou Frankaly Kéita et Ouali Diawara en CI, Amady Sangaré alias ‘’ Zé’’ en CIV, Bakary Togola à Bougouni et Oumar Mariko à Kolondiéba.

Hier, dimanche 19 avril, le 2ème tour des élections législatives s’est tenu. Par rapport aux conditions de déroulement de ces élections, le constat général a été le respect  des mesures barrières contre le covid-19 et une faible affluence.

Les premières tendances de ce scrutin tombées, ne sont pas sans surprise. Ainsi, les résultats provisoires non officiels, annoncent  la défaite de la liste RPM-APR, conduite par Moussa Timbiné en CV.  La liste URD-ADEMA PASJ-ADP MALIBA, a obtenu 18 645 voix, soit 50, 68% des suffrages exprimés.

Par contre,  Moussa Mara et son colistier Assane Sidibé qui avaient été vus d’un mauvais œil à ce second tour, ont fait mordre la poussière à  Amadi Sangaré alias ‘’ Zé la solution’’ en commune IV du district de Bamako.

En CI, Frankaly Kéita et Oualy Diawara ont été terrassés par deux jeunes de la liste PRVM-Yelema.

Si à  Kati, un autre jeune du nom d’Ibrahim Kébé, est annoncé comme faisant partie des  nouveaux députés, les populations de Kolondiéba, ont retiré leur confiance à la liste SADI, conduite par Oumar Mariko au profit de la liste RPM-URD, avec en tête de liste,  Sidi N’fa Konaté.

L’ancien Pdt de l’APECAM, Bakary Togola, qui voulait faire l’inédit en se faisant élire bien qu’étant en prison, a été freiné dans ses ambitions par les résultats des urnes.

Nous reviendrons dans nos prochaines éditions sur d’autres grosses pointures qui  ont vu impuissamment les portes de l’Assemblée nationale fermées devant eux.

La démocratie malienne avance…

Par Moïse Keïta

Malick Diancoumba

Voir aussi

Phase II de la Transition: L’union sacrée pour un succès total !

Pour cette nouvelle Transition, la loi qu’il faut désormais adopter, c’est celle de l’union sacrée …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils