lundi 17 décembre 2018
Accueil | Société | Sécurisation du second tour : Le nombre de Bureaux non ouverts passe de 800 à 400

Sécurisation du second tour : Le nombre de Bureaux non ouverts passe de 800 à 400

Les incidents qui ont entraîné la fermeture des Bureaux de vote lors du premier tour ont été réduits de moitié. De 872 Bureaux non opérationnels, au lendemain du second tour, le chiffre a été réduit à  490. L’information est du Ministre de la Sécurité Intérieur et de la Protection Civile, le Général de Division Salif Traoré. 

Le second tour de la présidentielle qui s’est déroulé le dimanche dernier a été plus apaisé que le premier.  En effet, il n’a été recensé que 490 Bureaux de vote qui n’ont pas pu ouvrir contrairement au premier tour où ce chiffre était de l’ordre de 872.

Sur les 490 Bureaux non ouverts, 440 se trouvent dans la Région de Mopti. Et les autres dans les autres Régions du Nord. Si à Tombouctou le nombre de Bureaux non ouverts est passé d’une centaine à 23, le Ministre a, cependant, déploré la mort, à Saraféré, du Président d’un Bureau de vote et le saccage d’autres Bureaux dans la même Région.

Selon le Ministre de la Sécurité de l’Intérieur et de la Protection Civile, le Général Salif Traoré, cela est le résultat des mesures prises par les autorités pour mieux sécuriser le second tour. Il a félicité la commission nationale de sécurisation des élections, la force française Barkhane, la MINUSMA, les Groupes armés signataires de l’Accord de paix et les forces armées et de sécurité maliennes dont plus de 6000 ont été mobilisées pour la bonne tenue de ce scrutin.

Vêtu pour l’une des rares fois de sa tenue militaire, le Général de Division Salif Traoré, fera savoir que leur mission n’est pas encore finie. «Nous allons continuer la sécurisation des bulletins de vote et des procès-verbaux ; de leur dépouillement jusqu’à la centralisation».

Pour expliquer la non-ouverture de ces 490 Bureaux, le Ministre dira que c’est essentiellement à cause de l’inaccessibilité de certaines zones notamment à Mopti, la peur des populations des représailles en cas de vote et les attaques des bandits armés.

Si les recensements vont continuer pour déterminer avec exactitude le nombre de Bureaux de vote où il n’y a pas eu des élections, le Ministre estime à 2,01% le pourcentage de Bureaux restés fermés contre 3,7% au premier tour.

Mohamed Sangoulé DAGNOKO : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

MISSABOUGOU : Le 3e pont bloqué vendredi par des jeunes de Missabougou

Soutenu par leurs camarades de Yirimadio-Missabougou, les jeunes de Missabougou ont bloqué l’accès au pont …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :